vendredi 18 novembre 2011

Référendum sur le nucléaire ? Non merci !


La Méluche propose/exige que soit organisé un référendum sur la sortie du nucléaire: " Puisque cette question n’a jamais été soumise au peuple lui-même, faisons le maintenant. Rendons-le juge du problème à trancher ". C'est à la mode le référendum, en veux-tu, en voilà pour un oui ou pour un non...

La Méluche, encore un qui surfe sur les vagues fukushimiennes, c'est bien, cela fait venir l'écolo-bobo, ça nourrit les polémiques suscitées par l'incroyable pitrerie de l'accord EELV-PS, ça fait jaser et... donne des idées de billets:

Réflexions sur le référendum...

Doit-on demander au peuple s'il est pour ou contre la sortie du nucléaire ? C'est chouette, lu comme cela, ça fait démocratique, la parole au peuple et les technos aux chiottes. Mouais... On a coutume de dire que la démocratie est le pire des systèmes mais que l'on n'a pas trouvé mieux. C'est vrai. Doit-on pour autant considérer que le peuple peut, par le biais d'un oui ou d'un non, avoir raison sur tout et particulièrement sur une question aussi technique et stratégique que le nucléaire ? Plus généralement, peut-on demander au peuple de se prononcer sur un sujet qui lui serait parfaitement étranger ? Ce serait suicidaire.

Le référendum ne doit pas être une arme politique, qui sous couvert d'une question précise, masquerait le souhait de dégommer tel camp au profit d'un autre. L'arme référendaire ne peut être utilisée qu'à bon escient, c'est à dire, uniquement si l'on a la certitude que l'arbitre, le peuple en l'occurrence, maîtrise parfaitement le sujet (et en supposant qu'on ne lui ait rien caché). Souvenons-nous de Maastricht ou de Lisbonne, avec le recul, je suis persuadé que les résultats eurent été totalement différents.

On peut donc soumettre le peuple à la question que si celle-ci n'est sujette à aucune interprétation douteuse. La question se doit d'être simple, claire et ne prêter à aucune tergiversation politicienne. Le résultat doit être sans appel - j’entends par là que l'on ne saurait se contenter d'un 51/49 de fait versatile et évolutif - ce qui supposerait de déplacer éventuellement le curseur majoritaire à, pourquoi pas, une majorité des 2/3 par exemple.

Engageant la société toute entière sur son avenir ( non sur l'immédiat ) et celui des générations suivantes, le référendum ( la question posée ) ne peut donc être, dans l'idéal, la remise en cause du pouvoir politique en place élu démocratiquement.

Pour toutes ces raisons, je ne veux pas d'un référendum sur le nucléaire, par contre sur le mariage gay, ou sur l'inscription de la règle d'or sur les déficits dans la constitution, je suis preneur... 

Folie passagère 919.
 
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr


10 commentaires:

  1. Ok pour le référendum pour le mariage gay, certainement pas sur une question constitutionnelle tant que la constitution continue à pouvoir être modifiée par le Parlement. Et surtout pas sur un truc comme la règle d'or beaucoup troc technique.

    RépondreSupprimer
  2. Tiens! Une bonne idée!
    POUR ou CONTRE le mariage GAY? Faisons un référendum!

    RépondreSupprimer
  3. Corto,

    Un référendum sur le mariage gay, je suis pour car chacun dans un isoloir mettra la réponse qu'il lui convient.

    Bravo pour cette idée.

    Délirons, un référendum pour rendre la bière obligatoire, le vin moelleux comme le Montbazillac et les olives qui piquent. :-)

    RépondreSupprimer
  4. Pour revenir à nos moutons, mon cher Corto, car chacun sait que le mariage gay n'est pas ma tasse de thé, j'ai vu l'oeil qui frisait de Mélenchon lorsqu'il proposait ce référendum sur le nucléaire.
    Il est le premier à savoir que rien mieux que ce genre de référendum peut piéger un peuple.
    Mais il a bien compris que parler de référendum lui permet de ne pas s'engager sur la question du nucléaire, donc ne pas se mettre à mal avec les communistes qu'il est censé représenter,les communistes, eux, étant pour le nucléaire depuis les tout débuts de cette filière industrielle.
    Un vrai politique ce Mélenchon, vous dis-je. Ce n'est pas lui qui se ferait bêtement piéger sur une question aussi fondamentale pour l'indépendance énergétique de la France.

    RépondreSupprimer
  5. @jegoun: que la constitution puisse etre modifié a la demande du parlement a l'air de te gener , je ne comprends pas, pourquoi ?
    en quoi la règle d'or est-elle trop technique ?

    @bembelly: a l'aise que c'est une bonne idée. car voila un sujet que seul le "conservatisme" des élus de droite empêche alors que le peuple y semble favorable à 63%

    @grandpas: rien qui pique, le moindre truc épicé me fait transpirer des cheveux

    @marianne: La méluche est loins , très loin d'être un abruti. et sa proposition de referendum sur le nucléaire le prouve: demander l'avis du peuple evite d'avoir à se prononcer. Bien vu ! mais qui l'a vu ?
    Alors qu'effectivement, j en connais, genre le Hollandais qui se sont fait pieger en beauté, au moins 3: le PS, la Joly et Hollande

    RépondreSupprimer
  6. Tu n'es pas coherent mon pauvre Corto! Be te cite:
    "L'arme référendaire ne peut être utilisée qu'à bon escient, c'est à dire, uniquement si l'on a la certitude que l'arbitre, le peuple en l'occurrence, maîtrise parfaitement le sujet"
    En disant cela, tu affirme malgré toi être contre le mariage Gay! Car, je ne crois pas que "le peuple (Francais) en l'occurrence, maîtrise parfaitement le sujet (mariage gay)"
    Incohérent.
    En plus, t'es 1 "sympathisant" de ceux qui sont contre ce type d'union!
    CQFD

    RépondreSupprimer
  7. @bembelly: c'est toi ou moi qui a abusé de la boutanche ce soir ? ton com' est incohérent ou alors mes facultés intellectuelles sont altérées... pas le temps, la nuit m appelle, j y reviendrai demain

    RépondreSupprimer
  8. le commentaire de "Ce que j'en pense", m' a fait beaucoup rire, la vache 15 grammes dans chaque bras, minimum.

    J'attends avec impatience la réponse de Corto

    RépondreSupprimer
  9. @ce que je pense ( bembelly): T'as récupéré ? moi oui.
    Tout dépend de ce que tu entend par " je ne crois pas que le peuple maitrise le sujet a propos du mariage gay ".
    Je suis costaud mais je ne peux pas enseigner à tout le bon peuple les rudiments de l'homosexualité. J'ai mes limites physiques :)
    Le peuple sait parfaitement ce qu'est l'homosexualité et ce que represente le mariage gay. On est pour ou contre uniquement par rapport a des convictions et considérations "morales ". pas de techniques ou de complexité scientifique comme le nucléaire. Chacun peut donc prendre position ( oups !) en son âme et conscience.
    Je ne vois donc pas , mais absolument pas où il y a incohérence.

    Je suis effectivement de droite et donc "sympathisant" de gens qui sont contre. Et alors ? Es-tu d'accord a 100% avec ce qui se dit ou fait à gauche ?

    RépondreSupprimer
  10. Rien à voir Corto, je voulais juste savoir si tu allais poser une question à J F coppé, il ne te reste plus que trois jours :)
    http://www.youtube.com/elections
    L'UMP, trop fort ! A chaque fois que je tape YT, je tombe sur eux :) :) Ou alors c'est mon ordi qui est programmé pour ça lol !

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP