mercredi 16 novembre 2011

Les incohérences et mensonges de l'accord EELV-PS


L'accord passé entre le PS et EELV est un bel exemple de ce que l'on pourrait appeler Leçons d'incohérence ou d'imprécision en politique, pour ne pas dire foutage de gueule où comment prendre les électeurs pour des idiots. Régalons-nous: 

Leçon n°1: Ne jamais dire que l'on reniera ses convictions
Souvenez-vous, c'était le 6 novembre, Jolie-Joly et Duflot s’époumonaient: 
 " Nous souhaitons un accord et nous souhaitons avoir des circonscriptions et un groupe parlementaire. Mais nous ne céderons pas sur ce qui est notre combat historique et très légitime pour quelques circonscriptions. Si François Hollande dit non pour arrêter le chantier de Flamanville, il n'y aura pas d'accord." Cécile Duflot déclare aujourd'hui: "Nous n'avons pas cédé".
L'accord a été signé, 60 circonscriptions sont réservées à EELV pour les prochaines législatives et le chantier EPR de Flamanville sera poursuivi.

Leçon n°2: S’accommoder du calendrier malgré les engagements pris au niveau international.
Le PS ( et EELV ) s'engage à ce que le retrait total des troupes françaises d'Afghanistan soit effectué avant fin 2012. L'élection présidentielle ayant lieu en mai, les législatives en juin, il faudra vraiment faire fissa et tant pis si l'on s'assoit sur les engagements pris vis à vis des Afghans et de la coalition qui prévoyaient un retrait total pour fin 2014. Autant dire que si EELV et le PS se sont mis d'accord là-dessus (y croient-ils seulement?), c'est que sans doute ils savent comment avaler ce genre couleuvres. Moi pas.

Leçon n°3: Retour vers le passé.
L'accord prévoit le retour de la retraite à 60 ans (uniquement ?) pour les métiers pénibles et les salariés ayant commencé à travailler tôt. Gageons qu'ils mettront bien une mandature pour se mettre d'accord sur la liste des métiers pénibles et donner du sens à " travailler tôt ". Notons que si la quasi-totalité des pays européens ont repoussé l'âge de départ à la retraite, le PS et EELV semblent ainsi pouvoir se distinguer. A quel prix ?

Leçon n°4: le Ya Ka
L'immigration semble selon cet accord ne pas être un problème. Un, "on met en place un processus de régularisation des sans-papiers", deux, "on lutte contre les réseaux d'immigration illégale"... Quand, comment, combien et avec quels moyens, mystère et boule de gomme ! Bienvenue en France, c'est opération portes ouvertes.

Leçon n°5: Dépenser l'argent que l'on n'a pas.
L'accord prévoit de grosses, grosses dépenses que l'on sait d'avance ne pas pouvoir financer. Florilège non exhaustif: augmentation de la contribution de la France dans le budget communautaire (de combien? mystère), créations d'emplois d'avenir (quel avenir ? combien ? mystère), favoriser la création de 600 000 emplois verts ( dans quels délais à quel coût ? en plus des 60 000 enseignants et des 300 000 emplois aidés chers à Hollande et à Martine ? mystère ).

Leçon n°6: Jouer les gros bras.
L'accord prévoit l'instauration du taxe carbone aux frontières de l'Europe. Quelle Europe ? celle des 27 ou celle des 17 ? Déjà que nous ne sommes pas foutus de nous mettre rapidement d'accord pour tenter de sauver un pays et son peuple de la déconfiture, et voilà que ces angelots du PS et d'EELV aux bras costauds voudraient nous faire croire qu'ils sont capables à eux-seuls de convaincre 27 pays ( ou 17?) d'instaurer une taxe aux frontières. rappelons que l'Allemagne, l'Italie et les pays nordiques s'y opposent pour l'instant.

Leçon n°7: Qui va piano, va lentement mais certainement.
L'accord prévoit que toutes les décisions prises par les organismes financiers internationaux (FMI, Banque mondiale, OMC) doivent être soumises ( et donc contrôlées dans leurs applications ) aux textes et conventions de l'ONU, de l'OIT, de l'OMS, de l'UNESCO et de la Déclaration universelle des droits de l'homme. Et bien dites-moi, si à chaque fois le FMI veut prendre une décision, il faut la soumettre aux fourches caudines de tous les autres Machins... c'est garanti, on n'est pas prêt d'avancer vite !

Remerciez-moi, je vous épargne les autres leçons d'incohérence et d'imprécision que nous fournit avec sérieux et flou artistique cet accord conclu, il convient de le rappeler, entre le PS et EELV.

La seule question qui vaille, une fois lu cet accord historique, c'est: les uns (PS) comme les autres ( EELV ) y croient-ils vraiment ? Croient-ils vraiment que tout ce qu'ils ont écrit, acté est réalisable ? Si oui, c'est qu'ils sont de vraies quiches ( accord de dupes). Si, non, c'est qu'ils nous prennent  vraiment pour des quiches (mais là, on a l'habitude).

Folie passagère 916.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr


15 commentaires:

  1. Est-ce qu'avec encore plus de 50% dans les sondages, mon cher Corto, Hollande a tellement besoin des Verts pour gagner qu'il soit obligé de se livrer à cette mascarade ?

    RépondreSupprimer
  2. @marianne: Sans doute ne l'est-il pas mais pourquoi le faire alors ? Pkoi donner 60 circonscriptions ? Il préfère signer cette mascarade , ce marché de dupes plutot que de créer une gauche désunie. parce que l objet de cet accord dont le pS n a pas besoin est là: ne pas porter la responsabilité d'une désunion bien plus préjudiciable que cette mascarade.

    Vous noterez que l on a beaucoup commenté cet accord sur l aspect nucléaire mais rien u presque sur le reste.

    RépondreSupprimer
  3. Messie,Messie CHER cORTO.

    RépondreSupprimer
  4. moi, ce qui me fait hurler de rire, c'est le combat des cheftaines....j'attends que Duflot pète la tronche d'Hidalgo, sans commpter que cette dernière a menacé la grosse Martine....et notre Maire est au milieu et il va, avec ses p'tits bras, faire de grands moulinets....
    ça me rapelle les 2 vipères pour les dernières présidentielles qui se traitaient de tous le noms...ah! va y'avoir du sport.....les couteaux sont sortis pour couper le gros bon gâteau

    RépondreSupprimer
  5. Perturbé à l'idée que le parachutage de Cécile Duflot puisse contrarier l'entreprise socialiste d'exploitation de la ville de Paris et gêner sa transmission de flambeau à qui il voudra, Delanoë n'a pas craint hier d'affirmer haut et fort : "A titre personnel, je suis favorable à ce que la culture politique qu'incarne la gauche ne change pas (..) et cette culture n'est pas favorable à certains parachutages. Je n'ai aucun ostracisme à l'égard des personnes, mais pas à l'égard des cultures. Cette culture est certainement une des clés de notre succès auprès des Parisiens ( sic !!! ). Je suis très ferme sur mes convictions. Et si François Hollande ou Martine Aubry me demandaient de favoriser le parachutage d'un socialiste à Paris, je m'y opposerais".

    Bien dit ! Sauf que ces fortes déclarations viennent se heurter à un rappel très simple : en 2002, Delanoë, dans ses tractations avec les Verts, a parfaitement bien accepté le parachutage d'Yves Cochet, un député de Paris dont 97 % des Parisiens n'ont jamais entendu parler depuis son élection.

    A l'époque, ledit Cochet était connu pour son usage répété des parachutes et sièges éjectables. Il suffit de se référer à sa fiche Wikipedia : " Après plusieurs candidatures sans succès aux législatives en Bretagne et dans le Nord où il théorise le « nomadisme électoral », il est élu député du Val-d'Oise en 1997 ; il fait alors partie des sept premiers élus écologistes au Parlement français. Il devient vice-président de l'Assemblée nationale... Considérant que sa circonscription du Val-d'Oise rendait sa réélection aléatoire, il se parachute dans la 11e circonscription de Paris (une partie du 14e arrondissement). Le 16 juin 2002, il y est élu député pour la XIIe législature (2002-2007)."

    Plus cocasse encore, en 2007, la brave Hidalgo avait perdu tout souvenir du parachutage de 2002 et faisait des déclarations enflammées à destination d'Yves Cochet,

    http://www.dailymotion.com/video/x26mwk_anne-hidalgo-apporte-son-soutien-a_news

    Finalement, le parachute du-flot, c'est une planche à voile ? La réponse sera peut-être donnée par un capitaine de pédalo !

    RépondreSupprimer
  6. @boutfil: ça va saigner ... :) et dire qu il y a peu tout le monde se foutait du parachutage de Fillon à Paris ! non mais!

    @grandpas: La politique c'est bien souvent affaire de girouettes et de retournements de vestes. Ces exemples de parachutages en sont l'illustration. Et Jack lang, tu l as oublié celui-là.

    Bon ceci dit en dehors des histoires de parachutes et de nucléaire, il est incroyable marché de dupe cet accord, une vaste fumisterie. exemple:
    additionnons les promesses et engagements
    60 000 emplois dans l'educ nat
    300 000 emplois aidés
    600 000 emplois verts
    qui peut croire a cela ?

    RépondreSupprimer
  7. Jack Lang après avoir ruiné la ville de Blois s'est évadé en terre plus sûr et malheureusement dans ma province d'origine.

    Il est vrai q'un clébard avec une rose serait élu dans le Pas de Calais, le misérable.

    RépondreSupprimer
  8. Evidement rien sur la réforme fiscale, sur l'imposition du capital au meme niveau que le travail , l'abandon des niches de l'UMP . Donc facile de faire un billet creux.

    RépondreSupprimer
  9. @dragouik: et bien démontre moi qu a un moment de ce billet je dis des conneries . Je suis curieux de voir ça

    RépondreSupprimer
  10. AVIS! pour ceux qui ne comprennent pas le com' de Dragouik, il croyait que mon billet concernait le projet de François Hollande et n'avait pas vu ou lu que je critiquais l'accord PS-EELV... soupirs...

    RépondreSupprimer
  11. bon, je ne sais pas si je suis un troll, mais quand même, ce matin sur france-inter, "ils" ont envoyé P Balkany pour pour médire sur l'"affaire" du mox!!
    Ils n'ont vraiment plus personne de sérieux et de crédible pour en arriver là????^^

    RépondreSupprimer
  12. mais c'est pas un troll le NIGLOO ! c'est le berger des poules et c'est mon pote, même si il est est de gauche...parce que quand on aime ses copains, on leur pardonne leurs erreurs lol!!! bisous le papy du beau Batiste..

    RépondreSupprimer
  13. @ nigloo
    Peut-être que si "ils" ont envoyé Balkany sur France-Inter c'est que "ils" n'ont pu trouver pire ?

    RépondreSupprimer
  14. @nigloo: Vous ici ? bienvenue !
    Balkany, on s'en tape. Tout le monde parle de l'aspect nucléaire de cet accord alors que les 3/4 n y comprennent rien ou s'en foutent. Non , le plus surprenant là dedans , c'est tout le reste, les trucs que les gens justement peuvent comprendre. mais vaut mieux pas fouiller car tt le monde rigolerait d'un tel accord de dupes.
    Tiens,par ex, as tu entendu aux infos a propos de cet accord parler du retrait des troupes d'afghanistan avant fin 2012 ? Non, normal, c'est acté mais on sait que c'est irréalisable

    RépondreSupprimer
  15. @boutfil: quoi ??? Nigloo est de gauche ? Ca me troue ! a tte a l'heure au déjeuner bisous !

    @marianne: et pi avoir Balkany ds le poste, c'est pain béni, on est sur qu on entendra parler tant il est bête, la preuve !

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen