jeudi 3 novembre 2011

Je suis de droite, ventru et bien au chaud !


Le saviez-vous ?  J'ai toujours eu des difficultés avec la gauche et ma droite. Alors comme je suis droitier, je me suis dit, je vais être de droite ( et pédé en plus, mais c'est une autre histoire). Mais, depuis fort longtemps, on me dit que ce n'est pas bien être de droite, qu'il vaudrait mieux être de gauche. Moi, j'veux bien mais fallait-il encore que quelqu'un m'explique en quoi c'était plus hype et plus sympa d’être de gauche. Et bien, j'ai trouvé les réponses dans un magnifique billet trouvé sur un blog à lunettes. La dame, dans un billet intitulé " La droite et la tarte aux mirabelles ", m'a ouvert les yeux en écrivant: 

" J’avais juste la sensation que je ne pouvais vivre que selon certains principes, de partage, d’aide de main tendue et de liberté. La solidarité, la justice sociale, l’humanisme, ce sont les mots que je mets au cœur de toute action politique. C’est ce qui caractérise la gauche." 

Comprenez mon abattement étant de droite, je suis un enculé non partageux qui ne pense qu'à sa tronche, je suis un odieux personnage, un stakhanoviste du tout-pour-ma-gueule, rien pour les autres. Impossible, je suis de droite mais je ne suis pas comme ça. Si ?  Si ! La dame confirme:

" Je n’ai jamais pu comprendre comment une personne sensée et un minimum généreuse, consciente de sa condition d’humain tout simplement, comment une telle personne peut s’intituler de droite ? Je ne vois que de l’égoïsme et de l’individualisme dans les principes de droite. Même le beau mot de liberté est dévoyé de son sens, pour ne devenir que la liberté d’agir dans son propre intérêt."

C'est donc cela être de droite: être insensé, un décérébré qui ne penserait qu'à lui et qu'à ceux de sa caste, tout pour Nous et rien pour les Autres; Liberticide de surcroît, enfin, juste avec la liberté des Autres, pas avec les miennes... Je suis " un ventru bien au chaud ! ".

C'est donc cela être de droite: " aucune exaltation, aucune générosité"... La droite, ce sont les méchants, être de gauche, c'est être gentil.

Crénom, la Marie, jamais je n'avais lu autant de clichés ridicules rassemblés en si peu de mots et de lignes. Il y a pourtant un point sur lequel il me plaît d'abonder dans le sens de la dame à lunettes: je suis Raisonnable et je ne prends pas Costa Gavras pour autre chose que ce qu'il est. C'est peut-être bien, pour cela, qu'en fin de compte, je suis de droite.

Tant pis, je suis indécrottable.

Folie passagère 898.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

35 commentaires:

  1. "Je suis de droite, ventru et bien au chaud ! " C'était pas la peine de le crier sur les toits, on le savait déjà ! ;)

    RépondreSupprimer
  2. @GdC: tu réagis vite mais dis moi, stp, que tu as un peu plus de lumière au plafond que la dame du billet...

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi, mon cher Corto, aller chercher ce genre de dame dans des blogs de derrière les fagots ?
    Je vous assure que vous n'auriez pas à vous donner beaucoup de mal pour en trouver chez vous !

    RépondreSupprimer
  4. @marianne: pas de ma faute, je suis tombé dessus par hasard mais c'était tellement beau que j'ai voulu faire partager car j accorde beaucoup de valeur a la notion de partage

    RépondreSupprimer
  5. Ben si tous les radins inhumains décérébrés étaient rassemblés à droite ce serait drôlement plus simple pour tout le monde. :D

    Il y a des cons partout ; malheureusement...

    RépondreSupprimer
  6. A noter que celon sa définition : "Tandis que la droite,[...] Qu’est ce que je vais faire pour protéger mes acquis ?"

    tous les syndicalistes et fonctionnaires sont de droite...

    Stupidité quand tu nous tiens...

    RépondreSupprimer
  7. J'ai laissé un commentaire, mais je ne m'attends pas à ce qu'il soit publié...

    De gauche peut être, mais pour ce qui est du débat, de la confrontation d'idée c'est autre chose

    RépondreSupprimer
  8. @didier: Avoues qu'elle est gratinée celle-là, tous les vieux poncifs y sont !

    @skandal: hello ! Moi aussi j ai laissé un com pour lui dire que je m'autorisai quelques piochages mais apparemment pas validé . Non, franchement , des comme cela j en avais pas vu souvent. Un vrai bijou

    RépondreSupprimer
  9. Ali Mac Graw est jolie sur la photo que cette blogueuse a choisi comme avatar.
    (Jusqu'à minuit, je n'écrirai que des choses gentilles et positives, hugh.)

    RépondreSupprimer
  10. @suzanne: bien vu pour la photo! Mais pourquoi jusqu'à minuit ?

    RépondreSupprimer
  11. Et avec tout ça, t'as même pas honte ???

    RépondreSupprimer
  12. "tous les syndicalistes et fonctionnaires sont de droite..."

    Et tous nos CHERS zélus et zélues de gauche ne s'accrochent pas à leur place et à leurs acquis ?
    Les députés européens degauche, à plus de 14 000 Euros/mois, ils sont pressés de laisser leur place à des ptits pauvres, histoire de faire un roulement ?

    RépondreSupprimer
  13. @carine est de retour , halleluiah ! Pourquoi j aurais honte ? Non mais franchement, s'est-elle rendu compte de ce qu'elle écrit la Océane ? Du grand n importe quoi.
    C'est bien connu les avantages acquis et les privilèges c'est que pour les gens de droite. On va demander à Bernard Thibault ce qu'il en pense

    RépondreSupprimer
  14. tiens..et BHL ? si on lui demandait de ne plus acheter ses chemises chez Charvet mais au prisu Hein ? en voilà un partage d'homme de gauche, de vrai, qu'en a.....
    remarque il faudrait aussi savoir si chez Charvet ils font des burqa, parce qu'avec le bordel qu'il à collé en Lybie, Arielle-plastique, elle va devoir en porter....

    RépondreSupprimer
  15. Seigneur, tant d'aigreur réunies en un seul endroit ?
    Skandal, Corto, les autres, je pense que vous faites preuve d'une mauvaise foi insondable. Ma "stupidité" et moi nous retirons pour vous laisser entre gens intelligents et raisonnables.

    RépondreSupprimer
  16. @oceane: Où as tu vu de l'aigreur ? T'es-tu seulement relue ? Où as tu vu que nous étions plus intelligents ? On ironise devant tous les clichés que tu décris. le plus drôle, c'est que tu fais sourire même des gens de gauche !
    Tiens je note que tu n as pas validé mon commentaire chez toi, sans doute ton souci de transparence et ta conception de la libre expression ?

    RépondreSupprimer
  17. @boutfil: BHL ? parlons en du grand défenseur des peuples opprimés d'Afrique, lui, le philosophe de gauche dont la fortune provient du commerce des bois rares africains ...

    RépondreSupprimer
  18. Si mes souvenirs sont bons, ils ont divorcé BHL et Dombasle, non ?

    RépondreSupprimer
  19. @Corto : je ne validerais pas de commentaires ironiques et méchants, ni le tien, ni ceux de personnes. Pour en revenir au sujet, vous confondez les MOTIVATIONS à être de gauche ou de droite et le fait de voter ou de se présenter comme de gauche ou de droite. je ne parlais que des motivations, alors me renvoyer l'exemple de ce crétin de BHL ou d je ne sais qui encore pour me dire boooh les méchants de gauche, ça me fait rire.
    Pour le reste je le répète, j'assume de ne pas publier vos comm' ironiques et juste fait pour blesser, comme ceux que vous avez laissé sur le billet contre la peine de mort, pour le trouver très "drôle".
    L'absence de débat commence quand on manie le mépris ironique.

    RépondreSupprimer
  20. Océane, une immensité de niaiserie,

    Être de gauche c'est d'abord tondre les moutons en leurs faisant croire que leur laine servira à faire des pulls à leurs petits enfants, tout en faisant payer les tricots au prix fort et dires à ces moutons : "Cela est pour vôtre bien".

    Vaste foutaise!

    RépondreSupprimer
  21. avis: lu sur twitter: "Mais finalement se faire critiquer par cette folle de Suzanne et ce crétin de Didier Goux dans un blog peu amène, ça me va." et devinez d'où ça vient ?...

    @oceane: fais gaffe, tout ce que tu laisse sur twitter est visible de tout un chacun ! :)
    Ton billet sur la gauche était ridicule par les clichés véhiculés, uniquement. Ridicule.

    @carine: ah que nenni, aux dernières nouvelles, Dombasle et BHL sont toujours mariés mais a vrai dire on s'en fout, ce soir j ai trouvé Océane pour me faire rire ! ( zut, elle risque de lire cela )

    RépondreSupprimer
  22. Commme dit sur twitter : J'ai toujours trouvé Goux crétin et Suzanne folle. je leur ai dit quelquefois en commentaire chez jegoun :) je ne me cache pas :)

    Ps c'est bon je te laisse tranquille ici...

    RépondreSupprimer
  23. Corto,
    Il faut dire que se positionner politiquement et chercher à expliquer le pourquoi du comment est extrêmement périlleux. D'autant qu'à un moment ou à un autre, le système étant ce qu'il est, les partis sont appelés à gouverner ensemble. :)

    Ocèane,
    bah non, faut pas capituler aussi facilement.
    Je ne pense simplement pas que la droite pousse expressément à l'individualisme ni qu'il suffise d'exprimer quelques clichés dégoulinants de bons sentiments chers à la gauche pour voir changer les esprits comme par enchantement.
    Et pourtant je suis de gauche, à la gauche de la gauche même mais je me demande tous les jours où a bien pu passer la gauche du progrès, la seule capable droite

    RépondreSupprimer
  24. Oups! Désolé, je reprends :

    ..., la seule capable de bousculer les habitudes du conservatisme paranoïde de droite et de l'immobilisme satisfait de gauche. Va bien falloir qu'on se remette à avancer à un moment ou à un autre ; non?..
    La dame à la tarte aux mirabelles n'a pas complètement tort avec sa métaphore pâtissière. Que l'on soit de droite ou de gauche, va falloir indubitablement la faire grossir cette tarte. Le principe d'équité est par-contre, lui, à bannir d'urgence du discours ou de toute idéologie politique. Parce-que si la tarte grossit pour augmenter le nombre de parts, celles-ci n'ont aucune chance d'être un jour égales ou approchantes et là oui, c'est bien un principe (travers?) purement de droite.

    RépondreSupprimer
  25. @didier: "conservatisme paranoïde de droite et de l'immobilisme satisfait de gauche" Oui, ça, ça me va tout a fait. Sur certains sujets la droite est d'un conservatisme à faire pleurer. la gauche, quelle gauche ? Celle du PS, de Melenchon, de Montebourg qui ne représentent finalement pas grand chose ou celle du PS qui a oublié depuis longtemps à quoi ressemble un ouvrier ?

    RépondreSupprimer
  26. Corto,
    n'en déplaise au PS, il aura besoin de toute la gauche pour gagner les présidentielles, contrairement au nougat UMP qui avait, à-priori, déjà mis tout ce qu'il fallait dedans.

    Ce rassemblement en amont est très bien pour gagner une élection mais ensuite, à l'usage, on se rend bien compte que cela perturbe grandement l'exercice du pouvoir. Malgré cette union, l'UMP a quand-même failli imploser en plein exercice au point qu'ils ont dû aller chercher en toute hâte les plus aguerris du RPR pour redresser la barre. Faut quand-même y croire pour accepter de voir revenir ceux que l'on créditait d'à-peine 20% d'opinions favorables à la fin du deuxième mandat de Jacques Chirac, non?

    La gauche est certes visiblement moins organisée, plus divisée, moins soucieuse du vedettariat de ses leaders mais de mémoire jamais elle se serait abandonnée à un tel cafouillage le pouvoir suprême enfin acquis.

    Ceci n'est bien-sûr qu'un exemple parmi d'autres. Voilà pourquoi je persiste à croire que la gauche dans son ensemble est plus apte à manier le pouvoir qui lui est octroyé. Infoutue de gagner ça c'est sûr mais quand par le plus grand des hasards elle accède à un pouvoir, elle semble savoir le conserver contre vents et marées. Et là je n'ai pas d'explication qui tienne la route, il y a longtemps que la blague des bons gauchistes et de la méchante droite ne prend plus alors...

    Bref, si je persiste et signe à gauche c'est peut-être parce-que je préfère le désordre avéré à l'ordre apparent car au-moins, quand on a des surprises, elles ne peuvent être que bonnes. :)

    RépondreSupprimer
  27. @didier: "jamais elle se serait abandonnée à un tel cafouillage le pouvoir suprême enfin acquis." Non mais tu rigoles là j espère :) tu as la mémoire courte: le tournant de l'année 1983 avec la rigueur, les luttes intestines au plus haut entre Rocard et Tonton, la fronde anti-Bérégovoy etc...
    Dès qu'ils gagnent le pouvoir les hommes politiques ( gauche et droite ) deviennent de vrais tueurs, le bordel s'installe: lutte intestines, peaux de bananes et cie

    RépondreSupprimer
  28. Corto,
    les turpitudes dirigeantes de Mitterrand aux finalités souvent dramatiques venaient d'en dedans et se réglaient en dedans alors que la crise d'état qui a secoué Sarkosy venait de l'extérieur, non parce-qu'il y avait des dissensions entre les mouvances internes de L'UMP mais parce-qu'il régnait un tel désordre dans cette majorité toute neuve où la main gauche ne savait jamais ce que foutait la main droite que la confiance avec les citoyens a été rompue d'un coup. Ce qui aurait pu s'avérer extrêmement grave, bien plus que quelques querelles internes.
    Mitterrand a failli connaître ça aussi lors de l'épisode Cresson mais il a réagi plus vite et a réussi à faire passer la pilule en douceur.

    D'un autre côté on ne peut pas trop en vouloir à Sarkosy qui croyait qu'être élu Président de la République Française signifiait de pouvoir ordonner tout et n'importe-quoi n'importe comment. Il aura au-moins appris à ne plus traverser hors de clous, ça se sent bien aujourd'hui, mais je ne suis pas sûr que ce prompt retour aux archaïsmes politiciens français nous soit très profitable dans l'avenir.

    Je crois que je préférais ce Sarkosy-là, énervant à souhait, plus que celui "vitrine" d'aujourd'hui aux idées tronquées par un establishment vieillot.

    RépondreSupprimer
  29. Corto: ça ne me dérange pas du tout qu'Océane me considère comme une folle.
    C'est bien la même Océane qui venait autrefois commenter sur le blog de Didier, quand on parlait de livres ? Il y en avait une assez bébête à l'époque.
    Qu'elle censure les commentaires sur son blog n'est pas étonnant non plus. C'est le propre de ceux qui ne comprennent pas tout ce qu'ils lisent et qui ont peur de répondre à côté. ça ne les empêche pas d'écrire des nunucheries souvent très agressives ailleurs, mais au moins ça ne "reste" pas chez eux, leurs copines de blogs sponsorisés n'avaleront pas leurs smileys de travers.

    RépondreSupprimer
  30. @suzanne: oui, oui, il s'agit bien de celle-là. Je ne sais pas si elle comprend tout ce qu'elle lit mais par contre, j'en suis sûr, elle écrit n'importe quoi:)
    biz a vous

    @didier: Sarkozy a commis plusieurs erreurs en début de mandat dont celle de croire qu il pouvait être en tant que président comme il et d'habitude, a savoir, naturel et sans artifice, ne parlant pas la langue de l'ENA et autres. Pour cela, ttela gauche, mais pas que, lui est tombée dessus, et maintenant qu il adopte depuis 1 an la stature et l'habit, on le critique aussi. faudrait savoir tt de même :)
    De tte façon, quoiqu'il fasse , il manque a beaucoup l'objectivité necessaire pour reconnaitre qu'il en abat du boulot comme aucun autre avant lui

    RépondreSupprimer
  31. Un bon gauchiste est un gauchiste mort.

    George Armstrong Custer le 10 mai 1981 à 20h15

    Quelle belle maxime en vérité ! Et ce n'est pas la lecture de la prose débile d'Océane qui me fera changer d'avis. Rien que la citation de Costa Gravas est priceless. Comme si la défense des zaquis n'était pas l'apanage des gauchistes de tout poil qui n'en finissent pas d'emmerder le monde qui travaille à longueur de grève. Il y a des jours ou on se prend à rêver d'un Pinochet à l'Elysée. Ce qui dans le fond ne serait pas tragique, quand on pense que le généralissimo a fait moins de morts en 20 ans de pouvoir qu'El Che lors de son cours passage dans le gouvernement cubain.

    RépondreSupprimer
  32. @koltchak: n allez pas nous dégommer ous les gauchistes, avec quoi rigolerions-nous, hein, j'vous le demande ! Ceci dit entre la Océane, et la prof de linguistique on est fadé comme un jour de deuil !

    RépondreSupprimer
  33. Allez, pour vous complaire je veux bien que l'on crée une ou deux réserves où les plus beaux spécimens pourront vivre et se reproduire en liberté. Mais le reste, zou, dans les stades, en taule et au poteau. Tant que les gens ne comprendront pas que le gauchisme est un cancer particulièrement virulent et qu'il convient de l'extirper du corps social par tous les moyens, nous marcherons sur la tête.

    RépondreSupprimer
  34. @koltchak: ah ben y a pas de demi-mesure avec vous.
    Nous marcherons ? nous marchons déjà sur la tête

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen