dimanche 6 novembre 2011

Savez-vous lire le Chevènement ?


Ça y est, nous avons un nouveau candidat à l'élection présidentielle. Un de plus, il y en a tellement que je n'arrive plus à en tenir le compte. Bref. Chevènement est de retour; il y va, ressuscité d'entre les vieux débris de la politique française. Doit avoir la foi, le bougre. J'ai donc lu sa première ITW de candidat " patriote" dans Le Parisien. Chevènement, il faut savoir le lire, aller chercher derrière ses mots, la petite pique, la bêtise, l'arriérisme du bonhomme, la haute opinion qu'il a de lui-même et pas des autres. C'est chouette, on n'y comprend pas grand chose ou plutôt si, on comprend qu'il est le seul à avoir raison. Comme les autres, finalement.

Il est drôle le Che quand il dit: " Nos dirigeants sont comme ceux de 1940 : ils ne sont pas préparés à faire face à des événements qu’ils ne comprennent pas, car ils sont la conséquence des choix faits par eux il y a vingt ans ". Il était où lui, il y a 20 ou 25 ans...

Il est très drôle quand il dit que l'euro c'est pas génial et : " qu'il faudrait alors préparer le passage le plus harmonieux possible de la monnaie unique à une monnaie commune. Celle-ci utilisable dans les échanges extérieurs coexisterait avec des monnaies nationales réservées aux transactions intérieure ".

Il est rigolo quand, à la question qu'on lui pose sur le type de campagne qu'il fera, il répond: " J'irai dans les usines ".

Il est savoureux quand il se moque du projet socialiste: " Il y a quelques bonnes idées mais il est irréalisable dans un contexte de croissance réduite à 1 %, et encore…".

Aime-t-il Hollande ? Pas vraiment, qu'on en juge: " Dans une période de crise, les Français ont besoin d’un homme d’expérience et de caractère. Le renouvellement, je le ferai autour de moi en défendant les intérêts de notre jeunesse sans la flatter à travers un « jeunisme » démagogique..."

Sacré Chevènement, toujours aussi beau parleur et sûr de lui mais, y aurait-il quelqu'un pour lui dire qu'il ferait bien de prendre sa retraite définitivement ?

Folie passagère 903.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

11 commentaires:

  1. Peut-être vais-je vous étonner, mon cher Corto, mais moi, j'aime bien Chevènement. Mieux : j'ai une certaine admiration pour le panache avec lequel il se présente à cette présidentielle, non pas pour gagner, mais pour avoir une tribune à partir de laquelle il pourra faire entendre sa vérité.
    Chapeau !

    RépondreSupprimer
  2. @marianne: encore une candidature de témoignage , c'est cela ? Il y en a tellement que l'on ne va bientot plus savoir qui est dans le vrai ou dans le faux témoignage.
    C'est un trublion, dépassé,et le coup des 2 monnaies !
    non franchement, je ne dis pas qu'il manque de panache, juste que celui-ci est bien décati

    RépondreSupprimer
  3. Je déteste hurler avec les loups et la déferlante anti-Chevènement sur twitter aujourd'hui me débecte.
    J'attendais mieux de toi, Corto, d'autant que tu n'es pas de gauche...

    RépondreSupprimer
  4. @estelle92: je ne comprends pas bien ton com !
    Gauche ou droite, je vois que la candidature de Chevènement est globalement jugée comme ridicule. C'est ce que je pense aussi. Il me fait penser à ces vieux chanteurs qui ne savent pas s'arrêter quitte à se ridiculiser ( cf Lenorman en ce moment )

    Si encore il avait quelque chose ou quelques idées neuves a apporter ...

    Chevènement est sans doute quelqu'un de très bien , j 'entends par là honnête pour un politique, mais son ITW est creuse ou irréaliste ( la double monnaie par ex. )

    Ensuite, s'il voulait donner un coup de main pour torpiller Hollande, il ne s'y prendrait pas autrement, mais là ça m arrange plutot

    RépondreSupprimer
  5. Pas d'idées neuves mais il prendra des voix au camarade Hollande et ce sera toujours ça de pris!

    Apres tout si un certain Lionel s'est rétamé un certain mois d' Avril, le Chevenement n'y est peut pas pour rien.

    RépondreSupprimer
  6. @grandpas: Chevènement téléguidée par Sarkozy ?
    J'adore Chevènement, il est très bien, et a tout plein de bonnes idées, votez Chevènement ! :)

    RépondreSupprimer
  7. Oui il a énormément d'humour, j'avais cru il y a quelques temps qu'il était contre l'Europe et non puisqu'il veut une monnaie commune !!

    RépondreSupprimer
  8. la politique, c'est comme les échecs, tu as les pions qui seront sacrifiés pour que la reine où le roi soit sauvés, on avance les pions qui tombent au fur à mesure de leurs discours et qui sèment la parole du roi qui gagneras...
    Chevènement fait parti des pions qui vont prendre les voix pour les rendre en dernier lieu..

    RépondreSupprimer
  9. Entièrement d'accord avec ce post ! Bien joué !!

    RépondreSupprimer
  10. @francis: humour ou sénilité , bon ok , je sors :)

    @boutfil: Chevènement un pion ? non je ne crois pas a moins qu il ne refasse le coup de 2002 et que grace à lui, entre autre, Le Pen au2eme tour

    @Kulteuro: bienvenue ici et merci !

    RépondreSupprimer
  11. Jamais pu supporter ce monsieur. Cette candidature n'a pas beaucoup de sens de toute façon. Un peu comme si Jean-marie Le Pen ou henri Emmanuelli débarquaient la gueule enfarinée se déclarant candidats à la présidentielle de 2012...

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique