jeudi 31 juillet 2014

2017: François Hollande éjecté !


On reprend exactement les mêmes qu'en 2012 et on remplace juste chez les Verts, l'odieuse Joly par la nullissime Duflot et qu'est-ce qui se passe à l'issu du premier tour de l'élection présidentielle 2017? 

Marine Le Pen en tête avec 26% des suffrages, Nicolas Sarkozy deuxième avec 25% et ce qui nous sert de président ne recueillant que 17% est éjecté !

Pour la première fois un sondage place le candidat FN en tête d'une élection présidentielle. Et l'on supposera aisément qu'au siège du FN, ce soir, il font péter les roteuses aux cris de " Bravo Président!"

Le sondage ne nous dit pas ce qui se passera au second tour mais on peut parier que le front répubicain, cain-cain, jouera encore: Sarkozy réélu !

Moi je dis bravo ! Non pas au FN mais à François Hollande et à sa clique qui en moins de deux ans auront réussi à se faire détester d'une majorité des Français et à faire monter le FN comme jamais. Mitterrand ? Un nain à côté de cette équipe de bras cassés de pseudos socialos !

Je dis bravo aussi à l'UMP et à l'UDI/Modem qui depuis deux ans, malgré les déculottées infligées à la gauche aux municipales et aux européennes, n'ont pas été foutus d'être à la hauteur de ce que l'on est en droit d'attendre des partis dit d'opposition républicaine.

Voilà où nous en sommes au bout de deux ans de fumisterie socialiste: La France, ex-pays des Lumières, de Voltaire et de Rousseau, ex-pays des droits de l'homme en est à penser voter massivement pour le Front National en 2017. C'est dire la confiance qu'ont les Français vis à vis de l'actuelle classe dirigeante. C'est dire s'ils en ont marre que leurs préoccupations majeures (sécurité, chômage, immigration,...) ne soient pas prises en compte. C'est dire comment l'électorat de gauche a muté.

Le plus drôle, si j'ose dire, dans cette histoire, c'est de penser que dans ces 27% de gens prêts à voter Le Pen, il doit y avoir quantité de muzz... Les mêmes qui à 85% votèrent pour Hollande en 2012.

Alors, vous me direz, ce n'est qu'un sondage, trois ans avant l'échéance; certes, ce n'est qu'un sondage et il peut d'ici là se passer quantité de choses, nous sommes d'accord. Il n'empêche...

Une France apaisée, une France rassemblée, le Vivre ensemble, les valeurs républicaines, le rêve ré-enchanté, immigration maîtrisée, Changer la logique, relever la France, redresser le pays,..; Relire régulièrement cette fameuse profession de foi que Président nous adressa entre le premier et le deuxième tour... Oui, il n'y a rien d'autre à dire: Le changement, c'était hier !

Folie passagère 2402.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

Jean Jaurès: " Foutez-moi la paix ! "


Cette phrase est attribuée à Jean-Paul Sartre et résume assez bien ce que je pense de la récupération politique faite autour de la commémoration du centième anniversaire de la mort de  Jean Jaurès. 

"On entre dans un mort comme dans un moulin " 

Je ne suis pas certain que Jean Jaurès aurait été fier d'être célébré par des tartufes comme Hollande, Cambadélis et consorts... 

Ceci dit, je n'oublie pas que Jaurès était avant tout un p'tain de laïcard ! 

Et puisque l'heure est à beaucoup parler des juifs et d'Israël, cette citation du grand homme:

"Nous savons bien que la race juive, concentrée, passionnée, subtile, toujours dévorée par une sorte de fièvre du gain quand ce n'est pas par la force du prophétisme, nous savons bien qu'elle manie avec une particulière habileté le mécanisme capitaliste, mécanisme de rapine, de mensonge, de corset, d'extorsion". Discours de Jean Jaurès au Tivoli, 1898.

(Titre du billet inspiré par Léonard)

Folie passagère 2401.
Permalien de l'image intégrée
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

mercredi 30 juillet 2014

Moscovici à Bruxelles, la médiocrité récompensée !


Président a déclaré "vouloir un poste de commissaire européen qui soit à la hauteur de la France". Il a donc désigné comme candidat officiel Pierre Moscovici son ancien ministre de l'économie et des finances. Un gars qui a tellement brillé qu'il fut éjecté lors de la formation du gouvernement Valls et qu'il fut blackboulé lors des dernières élections municipale dans le Doubs.

Je me souviens de deux phrases de ce Moscovici qui demain représentera la France à la Commission. C'était en 2013, en mai.

La première: 
"Le deuxième trimestre 2013 a été un trimestre de croissance positive. Je pense que sur la fin de l’année, nous pouvons avoir un rythme comparable, en tout cas nous y travaillons. Et que 2014 devrait être la première année de croissance véritable depuis trois ans." Vous rappelez vous quel fut le taux de croissance pour l'année 2013?  0,3% ! Croissance véritable pour 2014 ? Au mieux et si l'on intègre le fruit des activités illicites ou de prostitution comme nous le demande Bruxelles, la France fera moins de 1% de croissance ! 

La deuxième:
"Quand je regarde cette année [juin2012-mai 2013], je suis fier d'être ministre de l'économie et des finances.  Ce qui m’intéresse avant tout, c’est l’action et, quand je regarde ce que j’ai fait pendant un an dans ce ministère, j’en suis fier". Fier ? Dans le même temps, les prix à la consommation augmentaient de 0,7%, les prix alimentaires de 1,7%, le pouvoir d'achat pour la première fois baissait de 0,9%, la production industrielle chutait de 2,2% après deux années de hausse, le chômage franchissait le cap des 10% de la population active, le déficit public était à 3,7%, etc... Et le gars nous disait qu'il était fier de lui. Content, heureux comme un gamin qui aurait réussi à empiler ses cubes de bois ! 

Et c'est un guignol pareil, un nul puissance 10 que Président veut à Bruxelles, à la Commission. C'est à ce Charlot même pas drôle que l'on demanderait de "surveiller de près la politique économique menée par chaque État membre, de vérifier si cette politique est efficace ou pas et de proposer des sanctions en cas de manquement aux règles de déficit"... 

Alors certes, il y a fort à parier que Angela ne cédera pas et que Moscovici n'aura pas à Bruxelles l'économie, il n'en demeure pas moins qu'il sera Commissaire à 20 000 euros par mois ! A la limite, j'aurai même préféré Guigou, elle aussi un temps pressentie. 

Sauf à vouloir récompenser la médiocrité, je ne vois pas, je ne comprends pas ! 

Nous avons hélas pris depuis deux ans l'habitude de voir notre pays être tourné en dérision et raillé à l'étranger, mais tout de même, nommer Moscovici à Bruxelles, c'est vraiment nous demander de liquider le peu d'amour propre qu'il nous restait.

Folie passagère 2400.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

Le CSA dit non à LCI: Une décision politique !


Alors comme cela, le CSA a refusé que LCI (groupe TF1), Paris Première(M6) et Planète+ (C+) deviennent gratuites en TNT.

Rappelons d'abord que le CSA est dirigé par Olivier Schrameck, énarque (1977), un vieux routard de la Socialie ayant travaillé pour quasiment tous les gouvernements de gauche depuis 1981, nommé à ce poste par Président (ENA 78/80).

Le CSA a donc refusé que LCI devienne gratuite comme ses deux confrères de Itélé et de BFM. Les motifs de ce refus sont au nombre de trois:

- La baisse du marché publicitaire ne permettrait pas d'espérer que LCI puisse se financer avec la publicité. L'arrivée d'un nouvel acteur en gratuit fragiliserait donc la pérennité des deux autres. 
- La situation financière fragile des chaînes gratuites laisse à penser qu'il en sera de même avec LCI.
- L'offre et la demande de télévision de la part des téléspectateurs n'étant pas extensible, l'arrivée de LCI entraînerait sur le créneau de l'info un transfert de consommation de Itélé et BFM vers LCI. 

En clair donc, l'arrivée de LCI en gratuit mettrait en péril la santé des autres chaînes gratuites, au premier rang desquelles Itélé et BFM dont la sensibilité de gauche n'aura échappé à personne (les éditos de Jean-Jérôme Bertholus sur Itélé en ce moment sont un régal de propagande socialiste).

Pour couronner le tout, le CSA évoque aussi pour justifier son refus, sans rire, que l'arrivée de LCI pourrait "porter atteinte à la préservation de la diversité éditoriale des chaînes diffusant actuellement sur la TNT gratuite" ! En clair, l'arrivée d'une nouvelle ligne éditoriale nuirait à la diversité éditoriale dans le domaine de l'information ! On croit rêver, Ubu n'aurait pas pu pondre mieux !

Bien sûr, on jurera ses grands dieux que tout cela n'a rien de politique, que ce n'est pas parce que LCI appartient à Bouygues qu'on lui refuse le droit de diffuser gratuitement sa ligne éditoriale aux Français. Ben voyons ! De qui se moque-t-on ?

Et nous voila avec un CSA - et donc le pouvoir - qui cherche à préserver le monopole de l info gratuite à certains quand ce même pouvoir cherche à battre en brèche celui d'une trentaine de professions. Elle est où la cohérence ? Elle est où la liberté d'entreprendre et de s'adapter à un monde économique qui évolue?

Et comme par hasard, on apprend que 3 importants soutiens de Hollande lors de la présidentielle de 2012, messieurs Pigasse (le cocu magnifique), Xavier Niel (Free) et Pierre Bergé, tous trois propriétaires de la galaxie Le Monde, se proposent de racheter LCI , la direction de celle-ci ayant clairement annoncé que dès le 31 décembre 2014, la chaîne ne serait plus "viable" et que "la casse sociale serait inévitable" ! Ben voyons ! De qui se moque-t-on ? (bis)  Arnaud Montebourg interviendra-t-il pour aider les 247 salariés de LCI qui, fin décembre, devront se trouver un nouvel employeur ?

Peu à peu, la Socialie étend son emprise sur l'information et sur la télévision. Que n'aurait-on pas dit si du temps de Sarkozy, le CSA que l on disait à sa botte, avait refusé à une chaîne de télévision, qui plus est d'info, de devenir gratuite et donc accessible à tous ?

LCI venait d'avoir 20 ans.

Folie passagère 2399.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

mardi 29 juillet 2014

Au secours des Chrétiens d'Irak... Service minimum !


Les autorités françaises par les voix des sinistres Fabius et Cazeneuve se sont déclarés prêtes à accueillir les chrétiens d'Irak ! Il paraîtrait même que la France aurait dégagé une aide humanitaire exceptionnelle pour ceux qui ont pu se réfugier au Kurdistan. C'est bien, c'est très bien. Ont-ils ainsi la conscience tranquille ? Estiment-ils qu'avec cette déclaration, ils auront fait le job ?

Service minimum, plutôt !  Un effet de manche, tout au plus. Combien de chrétiens d'Irak (et d'Orient) sommes-nous prêts à accueillir ? 5 000, 10 000, 100 000, plus encore ? Les femmes et les enfants d'abord ? Quelle aide exceptionnelle ? Quel montant ? Sous quelle forme ? Versée à qui ? Contrôlée par qui ? 8 millions d'euros comme ils se sont plus à envoyer aux habitants de Gaza; en réalité au Hamas ?

Que l'on accueille des réfugiés politiques, bien sûr que cela doit être proposé et possible, mais est-ce bien la solution ? 

Et d'une la France n'a pas les moyens d'accueillir toute la misère du monde et de deux, c'est bien d'autres solutions qu'il faut envisager. 

Un engagement commun et rapide de la communauté internationale est indispensable, engagement qui devrait permettre de lutter rapidement contre ces islamistes-terroristes de l'EIIL, les anéantir. Et que l'on nous dise pas que cela n'est pas possible. A voir comment les Israéliens sont capables de cibler au mètre près leurs objectifs sur Gaza, il est forcément possible de faire pareil en Irak en frappant les positions de l'EIIL. Le tout, sans mettre le pied à Mossoul. l'ONU a dit qu'il fallait agir contre ces terroristes qui commettent massacres sur massacres, Obama a dit qu'il fallait agir, Président aussi, l'Union Européenne aussi l'a dit: Il faut agir ! Et bien agissez , bordel, agissez ! Ou bien préférez-vous qu'une fois de plus, nous constations que vous êtes, malgré promesses et discours, totalement incapables de mener, de conserve, la moindre action ? Pire, que nous imprimions dans nos esprits rebelles la certitude que des chrétiens d'Irak ou d'Orient, vous n'en avez rien à battre ? Combien faudra-t-il encore de chrétiens massacrés, de femmes violées, d'enfants et d'hommes torturés et/ou assassinés pour que la communauté internationale lève le petit doigt ?

Ils étaient 1 600 000 en 1991, les descendants des premiers chrétiens, nos origines, ne sont plus que 400 000 à survivre en Irak, plus qu'une dizaine à Mossoul ! Laissons faire et avec ces monstres armés par dieu seul sait qui (on a bine une petite idée, mais, chut)), il n'y en aura plus dans 5 ans. No problemo ! basta, problème résolu: laissons faire !

La solution n'est pas de les accueillir globalement, la solution c'est de leur donner, par tous les moyens possibles, y compris par la force en "éliminant physiquement" les djihadistes de l'EIIL, la possibilité de survivre dans un premier temps puis de vivre à nouveau. Chez eux.

"Éliminer physiquement" c'est exactement l'expression qu'employa Président pour qualifier le sort qu'il réservait aux djihadistes du Mali lorsqu'il déclencha l'opération Serval.

Sauf erreur de ma part, ces gens, aujourd'hui persécutés, sont les premiers, il y a environ 2000 ans à avoir adopté le nom de "chrétiens". Nous leur devons, au nom de nos racines justement chrétiennes, plus que de simples paroles ! Nous devons leur permettre de vivre là où leurs ancêtres ont bâti une nouvelle civilisation.

L'expression " non assistance à personne en danger" n'a jamais trouvé aussi bien sa place. Que nos Puissants n'agissent pas et ils auront forcément un jour ou l'autre l'occasion de s'en mordre les doigts; ils portent d'ores et déjà une part de responsabilité dans ce massacre.

Folie passagère 2398.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

Le Parisien annonce une nouvelle enquête contre Sarkozy. Le parquet dément aussitôt.

Le journal Le Parisien a annoncé, pleine page, ce matin que le parquet de Paris avait ouvert une nouvelle enquête sur la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007. L'info est reprise sur tous les réseaux sociaux; les gauchiards et autres antisarkozystes primaires, éjaculateurs précoces, se sont réjouis de la nouvelle.


Quelques instants plus tard, le parquet dément dans un communiqué officiel. Le Parisien, discrètement, sur son site internet et en 4 lignes se fera tout de même l'écho de ce démenti, sans même prendre le soin de se désavouer.


Presse poubelle !

Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose...

Folie passagère 2397.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

lundi 28 juillet 2014

CEDH: Le mariage homo n'est pas un droit... de l'homme


Alors là, cela m'en bouche un coin ! Saisi du cas d'un homme finlandais devenu femme  qui voulait épouser... sa femme, ce que la justice de son pays lui refusait, la Cour Européenne des Droits de l'Homme (CEDH) vient de rendre dans ce jugement une décision étonnante, une triple décision même, décision s'appliquant à l'ensemble des pays européens: 

- Le mariage homosexuel ne peut être revendiqué comme un droit de de l'homme, 

- Qu'une simple union civile pouvait faire office de mariage pour un couple de même sexe, 

- Que le droit européen des droits de l’homme n’exige pas des Etats membres qu’ils « ouvrent l’accès au mariage aux couples de même sexe »,

La CEDH a aussi confirmé que la protection du mariage traditionnel était un intérêt légitime à protéger, acceptant par là que les relations entre les personnes de même sexe ne sont pas identiques au mariage homme-femme, et peuvent dès lors être l’objet de différences de traitement en droit. 

Encore plus fort, dans son jugement, la CEDH reconnaît que « l’homme et la femme ont le droit de se marier et de fonder une famille » ce qui de fait attribue aux couples hétérosexuels des droits que ne peuvent automatiquement revendiquer les homosexuels! Et ce tant qu'il n'y aura pas un consensus européen sur le sujet puisque seulement dix Etats membres du traité ont légalisé le mariage homosexuel. 

Avec ce jugement, la CEDH, Cour Européenne des Droits de l'Homme, envoie un message clair à l'ensemble des militants de la cause du monde entier: le mariage homo n'est pas un droit de l'homme ! 

Pour mémoire, la Cour Constitutionnelle italienne a déclaré le mois dernier que les unions civiles suffisaient à protéger les intérêts des couples de même sexe et la Cour Suprême des Etats Unis avait déjà refusé l'an dernier de déclarer que le mariage entre deux personnes de même sexe était un droit constitutionnel ou un droit international. 

On attend avec impatience les réactions de mam' Taubira et de Belkacem ainsi que de tous ceux qui lors de la bataille pour le mariage zinzin défendait l'idée même que le droit au mariage entre couple de même sexe était un droit... de l homme et un droit universel, "une question de civilisation" ! 

Et tout de même cette question: Si ce jugement avait été rendu il y a un peu plus d'un an, la France aurait-elle cédé aussi facilement à la tentation progressiste de légaliser ce que la CEDH reconnait aujourd'hui ne pas être un Droit de l'Homme ... 

Et prenons les paris, on trouvera bien quelques militants du mariage zinzin pour accuser la CEDH d'homophobie...

Folie passagère 2396.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

Une France en berne et à quatre pattes

Depuis ce matin et pendant 3 jours, Président a décidé que nous devions mettre les drapeaux en berne histoire de s'associer au deuil des familles des victimes du crash du vol AH5017.

En fait, mais pas pour les mêmes raisons, je crois que Président a eu une bonne idée...

(Paris le 26 juillet 2014)

Il y a franchement des coups de pieds au cul qui se perdent !

Ce qui est extraordinaire, c'est que ni les organisateurs de ce boxon, ni ceux qui sont chargés de la sécurité des Français, à savoir le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et le préfet Boucault, ne seront sanctionnés.

Il y a vraiment un truc qui déconne à plein dans ce pays.

Bienvenue en Socialie !

Folie passagère 2395.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

dimanche 27 juillet 2014

François Hollande, le croque-mort républicain


Ainsi trois jours de deuil national ont été décrétés par Président; ce sera à partir de demain lundi. C'est bien la moindre des choses surtout après que les Bataves aient fait de même pour les quelques cent soixante victimes du crash de la Malaysian Airlines en Ukraine. Président a même promis aux familles réunies que tous les corps seraient rapatriés. Oui, tous ! Et qu'un mausolée serait construit sur place pour honorer la mémoire des disparus et patati, et patata. Et que toute la lumière serait faite sur cette catastrophe. Et que nous saurions tout, tout, tout... Avec un peu de chances dans 2 mois, peut-être six ou dans 3 semaines, nous aurons droit à un magnifique défilé de 54 corbillards sur la plus belle avenue du monde. C'est bien la moindre des choses, les bataves... 

Moi, je vous le dis, Président aurait du faire Grand Ordonnateur de Pompes Funèbres, il sait y faire. 

Sauf qu'à trop en faire, il agace. Il m'agace. Même les autorités algériennes, maliennes et burkinabées sont agacées par l'activisme de Président dans cette affaire: "Le président français cherche à exploiter un drame pour des raisons de politiques internes. Il fait en sorte comme si l’Algérie n’existe pas. Même nos partenaires maliens et burkinabés sont gênés par cette hyperactivité de Hollande qui cherche à montrer qu’il n’y a que la France qui s’occupe de la gestion de ce crash, ce qui est faux", peut-on lire dans le journal algérien TSA. Président s'occupe de tout, n'aurait-il que cela à faire ? 

N'y aurait-il personne pour lui dire, qu'une fois l'émotion du moment où nous avons pris connaissance de cette catastrophe passée, les Français, globalement, s'en tapent le coquillard de cette catastrophe. Les uns sont en vacances, pour ceux qui en ont les moyens, les autres sont soit au boulot, soit chez eux, soit au chômage, soit place de la République à crier:"Mort aux Juifs" et à taguer des croix gammées sur les pieds de Marianne. Mais non, lui, Président, déjà par quatre fois, s'est emparé des micros docilement tendus pour dire que... je vous la refais pas, vous n'avez pas pu échapper à au moins  l'une de ses interventions. S'il compte sur la compassion des Français pour regagner quelques points dans les sondages, c'est qu'il n'a toujours rien compris. Pauv'con !

Au lieu d'essayer de nous chatouiller la fibre compassionnelle, Président ferait bien de s'occuper de la France. Tous simplement: du chômage, de la crise, de la dette, de la discorde qui est en  train de s'installer, de récupérer l'argent qu'on nous doit plutôt que d'en faire cadeau à ses amis africains, de recadrer les ministres qui suppriment les bourses au mérite pour les étudiants, etc, etc, etc... 

Pour en revenir au crash du AH5017, Président, au lieu de jouer au croque-mort républicain, devrait plutôt se décarcasser pour que nous ayons rapidement la vérité sur cet accident. Voilà qui par contre nous intéresserait. Parce que pour l'instant, on a tout de même un peu de mal à comprendre ce qui s'est passé et à avaler la version officielle.

On a beau nous dire que l'avion est tombé avec une telle violence qu'il s'est enterré tout seul, difficile à croire; ce qui est possible avec un avion de chasse l'est nettement moins avec un avion comme le DC8. Comment comprendre qu'il ait fallu près de vingt quatre heures pour retrouver les débris d'un avion qui volait dans une zone aérienne ultra surveillée? Comme l'on voudrait ne pas croire qu'il y avait à bord 33 militaires français et un responsable du Hezbollah... mais comme Président ne dément pas...

"Il faut dire la vérité aux Français" se plaisait à rappeler le candidat devenu Président. Et bien, une excellente occasion s'offre à lui. Que toute la lumière soit faite sur cette affaire et que la vérité ne nous soit pas cachée. Voilà qui intéressera les Français. Bien plus que la mine affligée d'un Président piètre comédien.

Folie passagère 2394.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

samedi 26 juillet 2014

En direct de la place de la République: Gilets pare-balles

Dans quels pays avons-nous l'habitude de voir les journalistes porter des gilets pare-balles ? En Syrie, à Gaza, en Israël, en Afghanistan, au Mali, en Centrafrique...

Mais voilà qui, au moins pour moi, est nouveau:



Cette photo a été prise cet après-midi, place de la République à Paris; là où se déroule la manifestation pro-palestinienne et pro-Hamas organisée par des paumés du NPA et du Parti des Indigènes de la République, manifestation officiellement interdite par le gouvernement, interdiction confirmée par le Conseil d'Etat.

"J'ai la passion du rassemblement. Il doit être le plus large possible pour permettre le changement pour tous les citoyens qui aspirent à une République enfin apaisée" (profession de foi d'entre les deux tours du candidat Hollande).

Folie passagère 2393.
Permalien de l'image intégrée
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

L'ONU a choisi son camp: La Palestine !


Où l'on découvre dans un document émanant de l'ONU daté de novembre 2013 mais classifié "destiné aux organes d'information - document non officiel" que: 

"L’ASSEMBLÉE PROCLAME 2014 « ANNÉE INTERNATIONALE DE LA SOLIDARITÉ AVEC LE PEUPLE PALESTINIEN » 
L’Assemblée générale a décidé, ce matin, par une écrasante majorité, de proclamer 2014 « Année internationale de la solidarité avec le peuple palestinien ». Elle a également demandé à Israël et à la Palestine de prendre toutes les mesures possibles pour créer des conditions favorables au succès des négociations qui ont repris le 29 juillet 2013. 
Ces décisions ont été prises lors de l’adoption par vote des six résolutions annuelles de l’Assemblée générale sur la question de Palestine et la situation au Moyen-Orient. 
Hier, l’observateur de la Palestine avait formulé l’espoir que l’observation de cette « Année internationale de la solidarité avec le peuple palestinien » permettra d’impulser l’élan nécessaire et de consolider la volonté politique de faire de la paix entre la Palestine et Israël une réalité. La délégation israélienne a, en revanche, estimé, aujourd’hui, que cette initiative viole l’engagement des Palestiniens à éviter les provocations à l’ONU. 
Par la résolution sur le règlement pacifique de la question de Palestine,l’Assemblée générale se félicite de la reprise, le 29 juillet 2013, des négociations israélo-palestiniennes et demande aux deux parties de donner effet aux accords qu’elles ont conclus et aux obligations qu’elles ont contractées, « indépendamment du principe de réciprocité », afin de créer des conditions propices au progrès des négociations dans le délai de neuf mois convenu au moment de la reprise desdites négociations (...)"
Le document complet, ça vaut le détour, est à lire ICI, la France a voté "pour" à toutes les résolutions.

Folie passagère 2392.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

vendredi 25 juillet 2014

Hollande, le crash, la courbe...

Ne vous étonnez pas si vous trouvez que Président en fait beaucoup, vraiment beaucoup avec ce dramatique accident d'avion au Mali, accident dans lequel 54 français ont trouvé la mort. Comme lui, je m'associe à la Nation toute entière pour assurer les familles endeuillées de ma solidarité républicaine et citoyenne. Oui, ne vous étonnez pas, c'est tout à fait normal, la preuve par l'image:


J'explique: Pour le huitième mois consécutif, malgré les plans, les conférences sociales, les chocs et les pactes en tous genre, malgré les promesses non tenues de saltos arrières ou de retournements, la courbe continue à ne pas vouloir s'inverser et le pays compte à fin juin quelques 9 400 nouveaux inscrits à Pôle Emploi ( +0,3%). En intégrant l'Outre-mer, le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité était en juin de 3,66 millions. La hausse est plus forte en incluant les chômeurs ayant exercé une petite activité (+23.000, +0,5%), pour un plus haut historique de 5,04 millions (5,34 avec l'Outre-mer).

Depuis le 6 mai 2012, date à laquelle aucun avion ne s'est écrasé mais où la France a connu sans doute l'un des jours les plus sombres qu'il nous ait été donné de vivre depuis des années, à savoir l'élection d'un gars qui était sans doute prêt à tout pour se faire élire mais pas pour redresser le pays, depuis le 6 mai donc, Pôle Emploi a enregistré 474 000 chômeurs supplémentaires (sans activité).

Alors, oui, cet avion a eu le bon gout de s'écraser le jour de la divulgation des chiffres du chômage mais à vrai dire, je ne suis pas sûr que cela soit la vraie catastrophe.

Alors que d'aucuns se saisissent de ce crash pour tenter d'occulter d'autres sujets, rien d'étonnant. Et à mon avis, nous n'avons pas encore tout vu des talents de Président pour mettre en scène en ces circonstances dramatiques la solidarité de la Nation.

Cynique ? Quelqu'un a dit cynique ? Qui est cynique...

Voilà, c'est tout pour le moment, bonne soirée à tous, même en Socialie.

Folie passagère 2391.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

La gauche a accouché d'un monstre: le nouvel antisémitisme


" La bonne conscience de gauche, habituellement sûre d’elle-même et dominatrice, regarde avec effarement cet objet idéologique imprévu, le nouvel antisémitisme. On comprend son émoi. Après avoir vainement tenté pendant des années d’associer la haine des Juifs et l’extrême droite, également coupable de détester les Arabes, elle découvre que les attentats, les violences, les paroles assassines et les assassinats eux-mêmes dont les Juifs sont victimes proviennent essentiellement de musulmans soutenus par l’extrême-gauche. Déboussolée, la gauche ne déchiffre plus la géographe politique. Sa lecture westernienne de l’histoire situait les mauvais à droite, plus ou moins héritiers de l’Ancien Régime, catholique et qui traitait les Israëlites en sujets de seconde zone, anti-dreyfusards, collabos, racistes également à l’encontre des immigrés musulmans. La minorité juive libérée par la Révolution, majoritairement ancrée dans la gauche progressiste, attachée à l’Etat d’Israël, dont le fer de lance politique avait été pendant longtemps le Parti Travailliste, était chez les bons, à côté des autres opprimés des heures sombres de notre histoire, esclaves, colonisés, immigrés. Et voilà que des immigrés musulmans s’en prennent à des synagogues comme les nazis en d’autres temps !

L’homme est un animal social, comme le disait Aristote. Mais cet « instinct » ne va pas chez lui sans des catégories qui mêlent la sensibilité et l’intelligence, la distinction du même et de l’autre. Qui se ressemble s’assemble, comme dit la sagesse populaire, sauf pour les sexes, ce qui poserait un problème de conservation de l’espèce. La gauche nie ces évidences. Il serait plus intelligent de les reconnaître et d’en maîtriser les effets pervers, c’est-à-dire l’hostilité entre les groupes pour en tirer l’avantage de l’échange. Lorsqu’on nie l’identité d’un peuple et de son histoire, on n’a plus qu’une masse d’individus superficiels juste capables de commenter ce qu’ils ne comprennent plus par des banalités et qui reçoivent sans plus rien à donner. C’est le cas des « convertis » qui vont se faire massacrer au nom d’une religion qui a occupé le vide dans lequel on les a abandonnés. (...)  Mais ce n’est pas en ne retenant que l’ombre et en oubliant la lumière qu’on favorise le patriotisme d’un peuple, ni celui des nouveaux arrivants. Contrairement aux Etats-Unis, la France n’est pas structurellement un pays d’immigration. Elle n’a pas la force d’attraction de la première puissance mondiale où tout semble possible pour celui qui veut y faire sa vie. Encore le remplacement des WASP aux USA n’a-t-il pas fini de produire ses effets…

C’est pourquoi il faut en finir avec le discours qui surévalue les minorités au détriment de la majorité et présente notre pays comme une collection de communautés. On comprend le lien entre cette vision des choses et les intérêts électoraux du PS, mais les minorités qui ont perçu leur poids à la marge électorale peuvent jouer un rôle disproportionné et sans rapport avec l’intérêt national. C’est le cas lorsqu’elles sont mêlées à des conflits étrangers. La surprise de la gauche face au nouvel antisémitisme n’a d’autre raison que la fausseté de son manichéisme et le choc de ses contradictions. Les Juifs ne sont pas une race, mais les fidèles d’une religion. La permanence de cette communauté est un phénomène rare. Les Français qui sont, paraît-il, des Gaulois parlent une langue issue de leurs colonisateurs romains et portent le nom de leurs envahisseurs germains… Encore faut-il s’interroger sur la permanence du judaïsme, peu enclin au prosélytisme, et constant dans sa transmission. Alfred Koestler, dans la 13éme Tribu avait formulé l’hypothèse selon laquelle les Juifs d’Europe Centrale étaient des convertis et non des victimes de la Diaspora. De même, l’antisémitisme du XIXe siècle était plutôt de gauche à son origine et fondé sur la dénonciation de la richesse mal acquise. Son évolution actuelle n’a rien de surprenant. Mais il n’a aucun sens dans notre pays d’abord parce que la communauté juive est très minoritaire et ne menace en rien l’identité nationale. Ensuite, parce qu’elle a joué un rôle positif. Qui pourrait, par exemple, se dire antisémite après avoir visité le Musée Nissim de Camondo ? (...)  Sous prétexte que la cause palestinienne est aujourd’hui celle des damnés de la terre, en lien avec celle des populations immigrées des quartiers sensibles, l’extrême-gauche cultive un antisionisme difficile à distinguer de l’antisémitisme. La gauche est écartelée entre ses préférences pour les minorités. Elle en ignore évidemment une troisième, celle ces Chrétiens d’Orient, ces « arabes » chrétiens massacrés ou chassés de chez eux par les cousins du Hamas.

Un discours vraiment national doit d’abord rappeler l’identité française, exiger une maîtrise de l’immigration telle que cette identité soit préservée, agir sur la scène internationale pour qu’un Etat Palestinien soit instauré sur la base de la reconnaissance de l’Etat d’Israël, afin que les Palestiniens, musulmans ou chrétiens, puissent vivre dignement, ce qui n’est pas le cas actuellement. En ayant nié le premier point, contredit le second et laissé filer le troisième dans la confuse politique américaine, la gauche a du mal à reconnaître le monstre qu’elle a engendré : le nouvel antisémitisme." 

La gauche ne reconnaît pas son enfant : le nouvel antisémitisme par Christian Vanneste pour Nouvelles de France

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

Europe, ton soleil revient