lundi 30 septembre 2013

A qui peut bien appartenir ce joli château ?



N'est-il pas beau ce château du XVIIème siècle avec son parc de 75 hectares, ses arbres centenaires, son étang à truite (!), ses 3 courts de tennis et son mini-golf... Ça donne envie, non ? 

Mais à qui peut-il donc bien appartenir ?

La petite devinette du lundi matin... Réponse plus tard dans la journée...

Folie passagère 1925.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

16 commentaires:

  1. Bonjour,

    Je crois savoir. Cette magnifique propriété appartient à la CGT, ce magnifique syndicat qui aime tant les pauvres qu'il souhaite les voir multipliés.

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est donc pas le château de François Fillon ?
      Ben mince alors ! Décidément ces leaders de droite ne font plus le poids !

      Supprimer
  2. Exactement, il appartient au CE CGT-RATP: http://www.lefigaro.fr/social/2011/12/06/09010-20111206ARTFIG00661-quand-la-cgt-mene-la-vie-de-chateau.php

    RépondreSupprimer
  3. château de fumechon ?

    RépondreSupprimer
  4. Que ce chateau appartienne au syndicatr stalinien, est-ce une nouvelle preuve de la disparition de la civilisation , ou la marque de la conversion des partageux à la société d'ordre aristocratique ?

    RépondreSupprimer
  5. Trop fastoche ! La CGT, bien sur ! L'info était bien passée( enfin, sur dreuz...) lorsque Duflot avait taclé l'église ctholique et ses biens immobiliers qui méritaient d'être réquisitionnés pour les SDF !

    RépondreSupprimer
  6. Que gagne t'on si on trouve ? Une semaine de rééducation idéologique au château , au frais de la princesse ...? Marguerite

    RépondreSupprimer
  7. au C.E. de la RATP, qui ponctionne les employés pour s'offrir ce joyau, mais ils ont pas le droit d'y aller, c'est seulement pour les cadres du syndicat, " faites ce que je dit, pas ce que je fait....." il parait qu'ils y font des bamboulas du tonnerre !

    holà, bamboula !! c'est autoriser ce mot ?

    RépondreSupprimer
  8. Je crois l'avoir vu lorsque effectivement Cécile Dufflot avait voulu imposer à l'Eglise Catholique d'ouvrir son patrimoine immobilier aux "sans-logis". Je crois qu'il appartient à un syndicat. La CGT peut-être ou à un CE d'une grande entreprise publique, comme EDF.

    RépondreSupprimer
  9. Une fête à 447 000 € dans le château de la CGT
    6 déc. 2011 - Un magnifique parc boisé de 74 ha accueillant un château du XVIIe siècle, trois terrains de tennis, un mini-golf, un camping…
    Je ne peux que m'en rappeler c'est le jour de mon anniversaire et même pas invité :-(

    RépondreSupprimer
  10. AVIS ! Bon ben je vois que tout le monde est au courant. Ce château appartient bien à la CGT-RATP !
    C'est-y pas beau ? Les mêmes qui brocarderont Fillon pour son petit manoir ? Les mêmes qui s'en prennent aux riches ? Les mêmes ou peu s'en faut qui empêchent ceux qui le veulent de bosser le dimanche ?
    Ouaip !
    Autrefois, on disait syndicats caca !

    RépondreSupprimer
  11. Et je remets le lien déposé par H. Pour ceux qui ne l'auraient pas lu !

    http://www.lefigaro.fr/social/2011/12/06/09010-20111206ARTFIG00661-quand-la-cgt-mene-la-vie-de-chateau.php?utm_content=buffer18c74&utm_source=buffer&utm_medium=twitter&utm_campaign=Buffer

    Et j'en rpofite pour dire que ce chateau est un peu le votre puisque la CGT comme les autres sont subventionnés par l'Etat et que 60% des cotisations au dit-syndicat sont déductibles des impôts !

    RépondreSupprimer
  12. Ça se passe aussi chez moi. Autre château, même question.

    RépondreSupprimer
  13. Il s'agit en effet d'une sorte de "datcha", au sens soviétique du terme. Rien d'anormal, dans ce pays les comités d'entreprise de ces "entreprises" là, regorgent de pognon allègrement prélevés sur le fonds publics.
    Vive la République, vive la France!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP