dimanche 8 septembre 2013

Alain Delon a raison: L'homosexualité est contre-nature


Quand Alain Delon parle, de deux choses l'une, ou bien ce qu'il dit est insignifiant et on n'en parlera pas, ou bien il dit un truc sensé, mais politiquement incorrect, et dès lors la bien-pensance et les cons se rueront sur ses propos pour dézinguer le bonhomme. Simple.

Et bien moi, j'aime bien Alain Delon, malgré tous ses défauts. Il n'a plus rien à prouver à qui que ce soit, il dit ce qu'il pense et s’embarrasse rarement avec le politiquement correct.

Il y a peu, il a déclaré dans une émission télé que "l'homosexualité était contre-nature" et aussitôt les bobos, les LGBT, les Ruquier et compagnie de monter au créneau pour, soit se foutre de Delon, soit le crucifier au nom du politiquement correct, soit le mettre plus bas que terre, pis, le traiter d'homophobe.

Ma condition d'homosexuel me donne quelque légitimité pour évoquer la sortie de Delon.  De deux choses l'une, soit il est homophobe (entendons par là que les homos lui font horreur), libre à lui mais dans ce cas là, il a été plutôt  light dans son propos, soit ce qu'il a dit a du sens et dans ce cas, il n'y a pas à le railler puisqu'il n'aura pas dit de conneries.

Si l'on part du principe qui me semble parfaitement vérifiable et  scientifiquement avéré que la nature, entendons par là le monde qui nous entoure et nous inclut, ne peut survivre que par le phénomène de la reproduction, il va de soi, c'est une évidence, que l'homosexualité est contre-nature. Une espèce, une race, un genre, qui petit à petit deviendrait pour une raison x  ou y totalement homosexuelle serait vouée à disparaître tôt ou tard. Jusqu'à preuve du contraire, et pour l'éternité, deux homosexuel(les) ne peuvent naturellement se reproduire. Ou alors, j'ai loupé un épisode. Une homosexualité qui se généraliserait signerait obligatoirement la fin de l'espèce humaine. Je sais, cela paraît évident mais il est utile de le rappeler.

Il est fort heureux que l'on ne considère plus l'homosexualité comme une maladie - soyez en sûr, je vais très bien - mais l'on ne peut pas dire que l'homosexualité soit "naturelle ", par nature justement ! L'homosexualité est une anomalie (avec tout plein de guillemets autour) de la nature, une irrégularité, une exception. Ni plus, ni moins. Et cela n'a rien de péjoratif de dire cela.

Voilà, c'est tout pour le moment ! Et bon dimanche à tous, même en Socialie !

Folie passagère 1892.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

90 commentaires:

  1. Réaction on ne peut plus normale d'une caste politico-intello-médiatique qui a la réalité en horreur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Koltchack: plus que "réaction normale" j aurais écrit, à ta place, "réaction naturelle" tant ces bobos sont devenus " naturellement" cons :)

      Supprimer
    2. Certes, mais parler de nature s'agissant de ces cons, ça me paraît quelque peu hasardeux.

      Supprimer
    3. @Koltchack: Vu sous cet angle... :)

      Supprimer
    4. La réalité,la vraie,pas celle des cathos intégristes,c,est que l'homosexualité existe,elle fait partie de la nature.Donc,elle est naturelle.

      Si la ''nature'' vous plait tant,retournez vivre dans une cavernes et allez chasser à la massue....

      Supprimer
    5. Il y a plein de choses qui sont les produits de bugs de la nature. Si on vous suit, les pédophiles sont naturels, il n'y aurait donc rien à leur reprocher. Que vous le vouliez ou pas, la norme naturelle c'est l'hétérosexualité. Les 4% d'homosexuels sont donc a-normaux, contraires à la nature. Ce n'est pas un jugement, c'est juste un constat.

      Supprimer
    6. Mon frangin est homosexuel pauvre cloche. Je me permets ce genre de familiarité puisque vous avez ouvert le feu. Il sait ma position sur le sujet et ne s'en formalise pas. Des moutons à cinq pattes naissent de loin en loin, ce n'est pas pour autant qu'ils ne sont pas contre-nature. Quant à moi, je ne vous souhaite rien, et surtout pas quoi que ce soit qui puisse vous faire souffrir. Il n'y a que les gens de votre espèce pour espérer quelque douleur à son prochain. Dans le fond, vous n'êtes qu'un minable de plus.

      J'essayais juste de vous faire entrevoir que tout ce qui peut naître n'est pas nécessairement conforme à la nature. Mais puisqu'il semble qu'il faille mettre des sous-titres pour sous-comprenants...

      Supprimer
    7. Mon pauvre ami, vous êtes le parfait exemple du petit connard sûr de son bon droit et qui la tête pleine de sa connerie tire des conclusions alors que rien de tel n'est dit, rien de tel n'est écrit.

      Ai-je parlé de supériorité ? Non. Ai-je parlé de mépris ? Non. Ai-je simplement sous-entendu que j'évoquais sa sexualité à chaque fois que je le vois ? Non.

      Votre petit laïus est bâti sur du vent, sur ce que vous imaginez, ce que vous êtes persuadé qu'il arrive.

      Vous n'êtes juste qu'un petit nuisible de plus, un de ceux qui encombre les ondes et les rues avec vos petites certitudes minables et votre fiel. Dans le fond, je vous plaint, vous êtes pitoyable.

      Supprimer
    8. La réalité, la vraie, c'est que deux hommes qui s'accouplent ne peuvent pas procréer. Permettre aux homos d'avoir des enfants c'est émettre le mensonge qu'on peut se reproduire quelle que soit son orientation sexuelle.
      Le progressisme est un Mensonge dévastateur.

      Supprimer
    9. #Cestcontrenature9 sept. 2013 à 19:40:00

      Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    10. "contre-nature" stricto sensu, c'est évident. Mais : comme tous les fantasmes humains ! Les papas gazelle ne forcent pas leur gazelle à porter des jarretelles !
      C'est l'animal humain tout entier qui est contre-nature - je vous passe la liste ...

      Supprimer
  2. Bonjour,

    En plus, il n'y a pas un des abrutis qui rappelle (pour rappeler encore faut-il le savoir!) qu'Alain Delon est maintenant.... de nationalité suisse et qu'il a tourné le dos à son pays de naissance (je le comprends un peu, la Socialie est plutôt repoussante).

    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: Binevenue mais je ne vois pas bien en quoi le fait d etre suisse ou français changerait quoique ce soit aux propos de Delon
      Bon dimanche

      Supprimer
    2. La différence vient simplement du fait qu'il se fout complètement de ce qu'on peut dire de lui en Socialie. Sa parole est libre et il n'a plus rien à prouver. Par contre, s'il était encore de nationalité française, les fous pourraient se lâcher.
      Je reste convaincu que nombreux sont ceux qui croient encore qu'Alain Delon appartient toujours à la communauté française.

      Bonne soirée

      Supprimer
    3. Je précise que l'orientation sexuelle des uns et des autres m'indiffère complètement du moment que les uns et les autres le vivent bien.
      Pour en revenir à Alain Delon, je trouve ça bien qu'il y est encore des personnalités qui puissent être politiquement incorrectes en dépit du terrorisme intellectuel en vigueur en Socialie.

      Supprimer
    4. @H.: Effectivement, Delon est libre et il dit ce qu il pense ouvertement. Je n avais pas fait le lien, mais il est possible en effet que le fait de ne plus etre citoyen lui facilite les choses dans sa liberté de parole

      Supprimer
    5. @ H : Oh le pauvre chou qui est blessé par le regard des autres. C'est vrai que les temps sont au chouchoutage, à l'estime de soi mise au dessus de toute autre considération, au "respect" comme on dit dans les quartiers. En revanche, que les folles tordues des associations aillent agonir d'injures tous ceux qui ne pensent pas comme eux, allant parfois jusqu'à la violence, alors là, ça ne dérange personne. A chacun de vivre sa vie, de porter son fardeau du mieux qu'il le peut, sans emmerder le monde avec ses petites particularités, sa sensibilité à fleur de peau. Pour ma part, je trouve assez cocasse à une époque où l'égoïsme est presque posé en vertu cardinale, qu'il puisse se trouver encore des types pour se préoccuper de ce que pensent les autres.

      D'un autre côté, s'il a du mal avec ce genre de propos, c'est peut-être à cause des types qui trouvent piquant de se balader cul nu en cuir noir, tenus en laisse à la gay pride, à cause des panthères roses qui font de la promotion pour l'homosexualité à la sortie des collèges et lycées, aux sœurs de la perpétuelle indulgence qui sont clairement une insulte à tous les croyants en plus d'être des atteintes à la pudeur et aux bonnes mœurs. Quand on aime se mettre en scène de la manière la plus dégradante qui soit, qu'on se réclame en tant que porte-parole d'une supposée communauté, il ne faut pas s'étonner de la saine désapprobation qui se manifeste. Mais ça, ça vous passe au dessus du caberlot.

      Supprimer
    6. @koltchak91120

      Vous vous méprenez totalement sur moi. J'ai éclaté de rire quand j'ai su cette polémique autour d'Alain Delon. J’apprécie sa liberté de parole même si elle dérange dans la soupe consensuel actuelle. Je suis convaincu que tous ceux qui l'ont vilipendé ignorent qu'il n'est plus socialien (et lui en joue manifestement).

      Supprimer
    7. Dont acte. En fait ma diatribe s'adressait à l'anonyme de 15h59.

      Mea maxima culpa.

      Supprimer
    8. #Cestcontrenature9 sept. 2013 à 19:40:00

      Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    9. Je voudrais vous préciser une chose : M. Delon a la double nationalité : française et suisse. Cdlt

      Supprimer
    10. Quant ce qu'il a dit à propos des homosexuels il a dit simplement qu'il n'était pas contre le mariage homosexuel mais par contre qu'il était contre l'adoption d'un enfant par un couple de même sexe

      Supprimer
    11. pauvre type ! la socialie t'emmerde ; ce que tu insultes est la majorité des hommes /femmes de ce pays qui vie avec moins de 18 € par mois !...et qui ne quitte pas le pays pour autant...les Gays en France valent mieux que tous les réacs du monde ! et c'est pas un Delon proche du FN.. qui vas nous donner des leçons ..

      Supprimer
  3. Bravo Corto et merci pour ce magnifique billet.
    Une fine analyse, totalement factuelle et dépassionnée, et très juste.
    A laquelle j'adhère totalement.

    Ceci dit, il y a de la place pour tout le monde.
    Et je trouve vraiment idiot de toujours se bouffer le nez en raison de différences qui ne gênent (ou ne devraient gêner) personne.
    Ben quoi ? J'en profite ! Hollandouille n'a pas encore supprimé ce mot du dictionnaire. :o)))

    Vous avez une capacité à prendre du recul, y compris sur ce qui vous concerne directement, assez exceptionnelle. Ce que, comme beaucoup de vos lecteurs, j'apprécie énormément.
    Même si j'ai parfois des coups de "calgon" tant Culbuto me porte sur les nerfs et me fait craindre le pire pour notre progéniture. ;-)

    Encore bravo et merci. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: Merci. Disons que j essaie autant que faire se peut de prendre du recul, surtout sur ces sujets là. Quand je vois avec quelle facilité ceux qui ne sont pas vraiment concernés par le sujet s'engouffrent, tête baissée, sur des polémiques qui n en valent vraiment pas le coup...
      Ah au fait, je n ai pas précisé mais Delon est de notoriété publique à droite, très à droite, alors forcément...

      Quant aux problèmes de la différence, drôle de voir que ceux qui vilipendent la différence entre les hommes, les classes socialies, etc... mettent en vant leur propre différence

      Bon dimanche a toi

      Supprimer
    2. Entièrement d'accord avec Franzi.

      Supprimer
  4. Bientôt tout cela ne sera plus contre-nature avec la G.P.A et autres interventions de l'homme sur la reproduction naturelle comme le clonage.

    Mais que ces gens sont insupportables, ils demanderont bientôt que tout être humain vivant sur ce sol ait une relation homosexuelle afin de prouver qu'il n'est point homophobe, ne souriait pas, ils seraient capables.

    Le plus incroyable, c'est que leur comportement jusqu'au boutiste dessert les homosexuels qui désirent simplement vivre en paix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est intéressant de constater que ceux qui jettent à tout va de l'homophobe, xénophobe, islamophobe, etc. définissent ces termes par leur inverse : Est Xphobe, celui qui n'est pas ... Xphile !

      Amike

      Supprimer
    2. Grandpas: mais la GPA , PMA et autres recettes n ont rien de naturelle au sens même du terme donc l homosexualité ne sera jamais autre chose que contre nature en matière de reproduction. Et tous les LGBT et autres bobos de la terre n y pourront rien changer. C'est ainsi.

      Maintenant, mon pauvre, si tu savais le nombre d’hétérosexuels, souvent mariés ou en couple, que j ai pu rencontrer dans des lieux "réservés" aux homos, tu serais surpris.


      @Amike: Comme si tout se résumait à son contraire. Aussi simpliste que Stupide !

      Supprimer
    3. Corto, tu as entièrement raison mais deux ci seraient volontaires, dans mon cas, on ne demande pas ton avis, hop dans une back roum.

      Supprimer
  5. Si on peut dire, comme vous le faites, mon cher Corto, que l'homosexualité est, d'un certain point de vue, contre nature, une anomalie, comme il en existe beaucoup dans la nature, il faut tout de même rappeler que les personnes homosexuelles ne sont pas responsables de leur orientation sexuelle, et que personne, jusqu'à aujourd'hui, n'a pu expliquer cette anomalie de manière probante.
    Je crois que notre société peut tout à fait admettre les homosexuels, qu'on leur foute donc la paix, mais qu'ils nous foutent la paix aussi.
    Malheureusement ce n'est pas ce qui se passe puisque leurs lobbies sont partout dans toutes les allées du pouvoir pour faire triompher - et imposer à la majorité - leurs idées totalitaires sur la négation de la différence des sexes, qu'ils veulent instaurer dans les écoles, pour les enfants dès leur plus jeune âge.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: que le homos ne soient pas "responsables" de leurs homosexualités, j en suis persuadé. Pourtant d'aucuns pensent le contraire que ce soit conscient ou inconscient. Mais peu importe, le fait est là, on n'est toujours pas arriver à en expliquer l origine.

      Quant aux lobbies gay,tels qu on les connait aujourd'hui, ils sont à l opposé de ce que j'ai un temps apprécié chez ceux qui défendaient la cause homosexuelle. le "combat" des lobbies gays dessert aujourd'hui, par leur excès et le prosélytisme outrancier les homos . On l a bien vu lors du débat sur le mariage zinzin.

      Supprimer
    2. @ Marianne et Corto

      On est bien d'accord pour ce qui est de la "responsabilité" de ses orientations sexuelles. Comme de : sa famille, sa taille, sa couleur de peau, de cheveux, d'yeux, etc. Et même de sa santé ou de l'âge de sa mort !
      En revanche, comme le souligne fort bien Corto, cette orientation ne permettant pas la reproduction de la race (même si le mot est désormais interdit), il faut bien qu'il reste quelques hétéros...
      Quant à LGBT, Bergé et autres lobbies, ils ne font que nuire gravement aux personnes qu'ils prétendent aider. Notamment en ravivant fortement les tendances homophobes qui avaient mis si longtemps à considérablement diminuer, à défaut de disparaître complètement.

      Enfin, c'est un lieu commun de rappeler, une fois de plus que "la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres".
      Alors, il y a de la place pour tous. Inutile d'aller piétiner les plates-bandes des voisins.
      Si au lieu de se mêler de tout, surtout de ce qui ne concerne pas son mandat, Culbuto s'occupait de ses oignons, gageons que chacun vivrait beaucoup plus tranquillement dans tous les domaines de sa vie. Y compris dans l'orientation sexuelle qui lui convient. Et qui ne regarde personne d'autre que les concernés.

      C'est pas croyable comme cet imbécile heureux m'exaspère (et, au vu des photos, je suis encore en-dessous de la réalité !) .

      Supprimer
    3. @ Marianne, "il faut tout de même rappeler que les personnes homosexuelles ne sont pas responsables de leur orientation sexuelle"mais elles sont responsables de ce qu'elles en font. Alors, de là à parler de responsabilité individuelle (n'y a que celle de l'État, qui est bien évidemment incontestable sur tout et tout le temps, comme nos idéologues politiques et médias réunis, nous le rappellent ad nauseam, et celles des grands patrons, des riches et de Sarkozy, alpha et oméga de tous nos maux)... ^^

      Supprimer
  6. Rien à ajouter au magnifique commentaire de Franzi.Quant à Delon beaucoup de spectateurs se précipiteront sur ses films quand les Ruquier,LGBT et autres bobos auront disparu de toutes les mémoires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. jean-marc: Delon est une star, au sens original du mot, ces films resteront, le reste...

      Supprimer
  7. De nos jours, parler d'homosexualité dans les médias sans en faire l'apologie militante n'est pas politiquement correct.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: et si il n y avait que l homosexualité pour subir ce sort là, mais il en va ainsi de tas de sujets: l'écologie, l'égalité, la liberté, etc...

      Supprimer
  8. je ne sais trop quoi dire, vu que pour ma part je tombe souvent dans le travers peu glorieux qui consiste à en rigoler. Question de génération mais tout de même.
    Cela dit, "contre nature" m'apparaît comme un lieu commun, un truc qu'on disait vers le milieu du siècle dernier parce que c'était le dogme de l'époque. Je ne crois pas qu'il soit très malin de la part de Delon d'avoir ressorti cette antiquité. Mais bon , il est vieux...
    En revanche, je me souviens d'une interview de Dominique Fernandez, du temps de ma jeunesse.
    Parlant de son homosexualité il avait dit "c'est une damnation". Cela m'avait frappé au point de m'en souvenir encore, près d'un demi-siècle plus tard. Comme je le tenais en haute estime, Fernandez, j'avais trouvé cela injuste.
    Aujourd'hui, je crains que nous ne soyons tombés dans l'excès contraire...
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: mais Fernandez n a rien dit d extraordinaire, il y a des tas de gens pour qui leur homosexualité est une damnation. Moi même il a fallu longtemps pour que je l accepte. Et j ai la lucidité de penser que je ne souhaite finalement a personne d être homosexuel tant la chose reste encore difficile à vivre et a accepter.
      Oui, aujourd'hui, on " glorifie" l homosexualité, c'est " in" , mode , tendance, qu'est ce que cela change: monter les uns contre les autres comme pour le mariage zinzin ? L'homosexualité est trop souvent utilisé comme un argument dans par ex la lutte contre les inégalités.
      Delon a sorti cela parce qu on lui demandait ce qu il en pensait, il est trop "cash" pour s'être dérobé.
      Quant à Fernandez, drôle d homo pour se marier... avec une femme et le rester 10 ans :)

      Supprimer
    2. @anonyme: mais c'est bien ssûr

      Supprimer
    3. Au(x) "courageux" anonyme(s) de 16h02 et 16h05

      Personnellement, je trouve que Corto est doté d'une grande sensibilité, d'une belle franchise et d'un sacré courage.

      Vous est-il arrivé d'être différent des autres (sous-entendu, la majorité ou la plupart des gens) ? Dans quelque domaine que ce soit : sexualité, mais aussi solitude (veuvage ou autre), handicap (visible ou non), mentalité ?
      C'est très loin d'être confortable. C'est difficile à accepter. Et encore plus dur de trouver sa place dans la société ; et parfois même dans la famille.

      Alors, je pense que, soit vous avez eu la chance d'échapper à ce genre de difficulté et n'en êtes même pas conscient, soit vous êtes un provocateur prêt à piétiner père et mère (même si ce sont désormais des mots interdits, car, quoi que fasse Culbuto, cela existera toujours, du moins tant que le monde sera monde).

      Pour ma part, j'ai une grande admiration pour Corto.
      D'abord parce qu'il a réussi à surmonter tout cela, à le vivre ouvertement mais sans provocation, et semble-t-il, à se sentir bien dans ses baskets. Ce qui n'est pas donné à tout le monde.
      Ensuite, parce qu'il est d'un esprit ouvert et très cultivé, qu'il sait traiter avec justesse et équité TOUS les sujets ; qu'il est capable de garder sa personnalité et son indépendance d'esprit (ce qui ne l'empêche pas d'évoluer en fonction des événements nouveaux) et ne pas se laisser mener en bateau, y compris par le lamentable capitaine de pédalo.
      Sans parler de son humour.

      Quand vous serez capable de faire autre chose que déblatérer, on pourra voir.
      A bon entendeur...

      Supprimer
  9. Cher Maître des Clés,
    Il n'est pas utile d'en ajouter mais voici quand même une prise de hauteur admirable de votre part.
    Je crains que la pensée unique ne puisse vous comprendre tant qu'elle croira à l'existence d'une famille homoparentale.
    Ceci étant, j'avoue toujours une certaine surprise quand je vois l'importance donnée dans les médias aux propos d'acteurs, de chanteurs ou autres artistes en tout genre. Ils ont, bien entendu, leurs opinions et le droit de les faire connaître mais, personnellement, elles m'indiffèrent totalement.
    Mais il est vrai que j'ai découvert l'existence d'une certaine Nabilla la semaine dernière, alors je suis certainement hors de cette époque qui croit que Monsieur Levy est un penseur important du 21° siècle.
    Bien à vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Loc: ah mais les mots d acteurs ou de vedettes ont leur importance puisque lorsqu ils parlent, ils parlent comme parleraient leurs fans; j exagère a peine. le cas Delon est un peu différent, c'est un monument du cinéma... qui plus est ouvertement de droite très à droite. Alors, dès qu il l'ouvre, la gauche politico-médiatique lui tombe dessus.

      Amusant de voir que le statut qu il a chez nous est loin de celui que lui accorde les chinois qui le considèrent presque comme un demi-dieu. Faudra que je raconte, un jour, la fois, ou en Chine, du coté de Hongzhu, on m a pris pour lui alors que physiquement je n ai rien de comparable:)

      Supprimer
    2. Loin de moi, cher maître des clés, de nier l'immensité du talent de Monsieur Delon, et je rejoins pleinement l'idée que son souvenir perdurera quand certaines vedettes d'aujourd'hui seront oubliées depuis des lustres.
      J'ai conscience que des prises de paroles par des personnes aussi connues ont de l'influence. Je regrette simplement qu'elles soient souvent les seules à alimenter le débat quand tant d'autres, bien mieux placées, pourraient le faire avancer plus sereinement.
      Concernant l'exagération Chinoise quant à leur vision de certaines personnalités, permettez-moi, sans aucune animosité, de m'en exonérer quelque peu, sachant que vous le comprendrez sans aucune difficulté, j'en ai la certitude.
      Bien à vous

      Supprimer
  10. Si l'homosexualité existe dans la nature,c,est qu,elle est naturelle.

    L'argumentaire de prétendre que si tout le monde était homosexuel,l'espèce humaine disparaitrait,est un sophisme.Personne n,a jamais prétendu que tout les humains devrait ''devenir'' homosexuel.

    Si la nature a permis l'homosexualité,c'est peut-être un système d'auto-régulation contre la surpopulation.mais je ne prétend pas connaitre l,ultime vérité comme certain!

    Seriez vous catho,corto?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anonyme: a qui je réponds malgré son anonymat: non, je ne suis absolument pas catho

      Supprimer
  11. ...et pour répondre à certains...oui la famille homoparentale existe.De quel droit,vous venez juger et condamner des familles ou`des enfants vivent?De quel droit,vous venez dénigrer la famille qu'ils forment avec des gens qu'ils aiment?

    Vous ne vous rendez même pas compte du mal que vous faites...

    Quand même incroyable de voir des homosexuels qui se détestent autant.J,espère au moins que vous êtes continent,corto,juste pour un peu de cohérence.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anonyme: Ou as tu vu que je condamnais, critiquais ou jugeais de quelques façons que ce soit les familles homoparentales ?
      Ou as tu vu que je me détestais ?

      Tu dois faire partie je suppose des gens qui n ont rien compris au fait que des homos puissent être opposés à la loi Taubira.

      Supprimer
    2. Bonsoir Cher anonyme,
      Je crois que le "certains" est pour moi, je me dois donc de vous répondre.
      Vous faîtes erreur, la famille homoparentale n'existe pas. Que je sache, il est impossible pour deux hommes, ou deux femmes, d'avoir un enfant sans l'intervention d'un tiers de sexe différent. C'est vous qui niez l'existence de ce tiers.
      Enoncer ce fait ne dénigre en rien l'amour que deux personnes peuvent porter à un enfant ni ne nie leur faculté à l'élever de la plus parfaite manière. La loi ne l'interdisait d'ailleurs absolument pas, avec ou sans mariage.
      Fort heureusement, les couples de personnes du même sexe voulant élever un enfant sont bien assez intelligents pour se rendre compte de toutes les difficultés juridiques que leur situation engendrera et écoutent les conseils sans immédiatement pousser des cris horrifiés et opposer l'Amour, avec un grand A, à toute heure.
      Je vous rassure, ils savent parfaitement qui leur fait le plus de mal entre ceux qui leur disent les choses et ceux qui les bercent de l'illusion qu'une loi aussi mal portée va résoudre tous leurs problèmes.
      Très cordialement

      Supprimer
    3. Anonyme8 sept. 2013 16:11:00,

      Merci pour le fou rire.

      Vous êtes taré(e), allez voir un psy. Il vous expliquera clairement que ne pas être d'accord avec quelqu'un quelque que soit le sujet, ne signifie en rien manquer de respect envers son contradicteur.

      Vryko



      Supprimer
    4. Au passage, naturellement, votre "famille homoparentale", elle n'existe pas. Il vous faut des lois pour cela. C'est donc...artificiel.

      Vryko

      Supprimer
    5. Et hop, les insultes !

      Quant au 'ta gueule', c'est révélateur de votre amour (artificiel) de la liberté d'expression. Et j'aime beaucoup ça, la liberté individuelle. Moquez-vous en.


      Vryko

      Supprimer
    6. Oui oui mon cher Vryko...la ''liberté d'expression'' pour toi se résume à :''J'ai le droit d'exprimer mon mépris et de juger les autres,mais je n,ai pas à prendre la riposte...''

      Supprimer
    7. La famille se résume d'abord aux liens du sang, naturellement. Qu'ensuite artificiellement, il y'ai des exception est autre chose.

      Quant aux milliers d'enfants, la plupart sont clairement issus de liens charnels entre les 2 parents. Et OU ai-je craché sur le reste ?

      Pour le reste, relisez-vous, c'est VOUS qui marquez que "Anonyme8 sept. 2013 16:11:00



      Et toi corto,tu respectes les homosexuels qui sont pour et qui veulent se marier???Allez,sois honnête.....pratique ce que tu prêches...." alors même qu'il n'est juste pas d'accord avec vous. Pas lu une trace d'insultes à l'égard des homos pro mariage.

      Vous êtes vraiment taré(e), allez consulter.

      Vryko

      Ps : Corto, désolé pour les réponses au troll, j'arrête là.

      Supprimer
    8. @Vryko: j ai commis une erreur, laisser se répandre cet anonyme, visiblement limité du carafon à moins qu il ne soit membre fondateur ou permanent d une assoc' LGBT, ce qui en soit revient au même :)

      Supprimer
    9. Une erreur, non. Au contraire, tu as respecté la liberté d'expression sur ton blog, ce que visiblement il ne comprend pas.

      Tu as eu raison de le virer, il était franchement puéril dans ses insultes.

      Mais t'es sur que c'est un troll ? J'aurais plutôt dit un gremlin.

      Vryko

      Supprimer
    10. @Vryko: un troll, un idiot, pour un peu je me doute de qui cela pourrait être, peu importe. mais vu le temps qu il a passé à commenter ou a fouiller dans mes vieux écrits, il me semble surtout totalement névrosé

      Supprimer
    11. Anonyme, c'est vous qui faîtes le mal à la base. C'est vous qui élevez des enfants sans jamais vous soucier de leur droit à vivre dans une famille comme tout le monde, comme le préconisent les lois de la nature. Sachez juger objectivement et constatez que VOUS êtes à l'origine du malaise.
      Corto ne fait aucun mal, il met son bon sens et son esprit d'analyse au service des lecteurs. Ce pour quoi nous l'en remercions.

      Supprimer
  12. AVIS ! : Note à moi-même: m'en tenir à la règle edictée ne jamais répondre à un anonyme, ne pas accepter de commentaires venant d un anonyme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. #Cestcontrenature9 sept. 2013 à 19:43:00

      Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  13. Une damnation ? La vie toute entière est une damnation.

    Etre cul de jatte est une damnation.

    Tout ce qui fait différence est une damnation . Faut quand même pas exagérer ! Angèle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Angèle: pas faux. mais peut-etre ne sais tu pas qu a une époque pas si lointaine, il valait peut-etre mieux etre cul de jate qu'homo. Et j exagère a peine :)

      Supprimer
  14. Vous donnez là un très bel exemple d'honnêteté intellectuel mon cher Corto. Bravo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @aristide: cela ne semble pas etre de l avis de tout le monde, pas grave.

      Supprimer
  15. Ma théorie...corto est une vieille tapette de 74 ans,qui a baisé anonymement ,toute sa vie,avec des baises sans lendemain et maintenant qu'il ne peut plus se trouver de partenaire,il est frustré et se venge.


    Mais ma grande fifille,si tu avais été moins narcissique et que si tu avais essayé de trouver ton âme soeur et que tu vivais heureux aujourd'hui avec lui,peut-être serais tu moins frustré et toi aussi,tu désirerais le mariage....

    Ce n,est pas beau la frustration vengeresse....

    RépondreSupprimer
  16. AVIS ! Non, ce commentaire, juste au dessus, je le laisse, il est trop beau

    RépondreSupprimer
  17. bravo Corto.. rien à rajouter à tout ce qui a été dit.. ( honnêteté intellectuelle etc... )
    je suis personnellement un peu désarçonnée par le tour pris par cette société : il me semble que s'il y avait un peu plus de tolérance ( ne parlons pas d'amour), les rapports humains seraient plus faciles...On peut ( doit?) accepter des " irrégularités", des " exceptions",( sachant que la " normalité" ne représenterait que la majeure partie de la population : courbe de Gauss), mais pas en faire un dogme et une généralité comme ce qu'il se passe actuellement.

    les commentaires haineux ci dessus, sont particuliérement grotesques et non construits.

    explication peut etre de l'homosexualité par les pertubateurs endocriniens : le cerveau embryonnaire n'a pas reçu, au bon moment, le bon signal hormonal, qui n'a pas enclenché le bon " set up", et il s'oriente "autrement" ( ou a reçu un signal perturbateur )
    Donc, non, pas responsable de ce que la mére a fait, a mangé, a vécu pendant la grossesse (voir même la grand mére). la tendance actuelle de l'humanité est à la féminisation : il y a de plus en plus d'anomalies physiques chez le garçon ( choses facilement mesurables ): comme les anomalies génitales( hypospadias, diminution de la distance anorectal.. ) anomalies plus subtiles ( baisse de la fertilité ).. de leur coté, les filles sont " hyper féminisées" : augmentation de la taille des seins, puberté précoce ( dés 7 ans ), ménopause précoce ( 30 ans ) cancers du sein etc.. les études ne datent que de 30 ans environ et c'est un peu " jeune" en médecine.
    Des anomalies s'observent aussi chez des animaux, en particulier les animaux vivant dans l'eau.
    Donc il se passe bien quelque chose, de pas " normal", peut être du aux substances chimiques mimant l'effet des hormones naturelles, et nous sommes inondés par ces substances.

    Pas plus responsable de l'homosexualité, que d'avoir des yeux bleus, une grande taille, etc...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anne: la tolérance ne semble pas être l'apanage de l anonyme qui se promène ici. Mais pour aller plus loin que ce que tu dis, notre société est de moins en moins tolérante, hélas. Et c'est généralement le cas en période de crise, souhaitons que cela ne dure pas trop.

      personnellement, si savoir d'où "venait" l homosexualité m'a préoccupé à une époque, aujourd'hui, je m'en fous royalement de le savoir; je le suis. Point. Certains sont homos, d'autres pas, un peu comme les exceptions qui confirment la règle. Ce qui me dérange par contre effectivement c'est l'intolérance: de certains hétéros vis a vis des homos comme de certains homos vis à vis d'autres homos qui n ont pas l'heur de penser "mainstream"

      Supprimer
  18. Delon c'est Delon avec son franc parlé , il a le droit de dire ce qu'il pense même si certains intellectuels ne comprennent rien à la subtilité de la langue française .
    Tout le monde est homo , homme, femme ( il y a quelques cas désespérés ) l'amité avec un grand A c'est de l'amour sans sexe mais il faut si peu pour ne voir que lui ou elle . Cela fait 35ans que je travaille avec des collègues ou des relations homo , femme , homme , je n'ai jamais été choqué en quoi que ce soit , j'ai même été content pour quelques couples que le pacs existe mais là,raz-le-bol de tous ces insultes ,guerre,homophobie et autres , ce mariage zinzin a complètement foutu en l'air la convivialité qui existe entre personne si peu différente , corto tu as raison sur un point , j'ai des amis homo qui à 50 ans et en confidence n'arrivent toujours pas à expliquer leur nature et moi pour leur remonter le moral je leur explique que je n'arrive pas à expliquer mon penchant pour mes femmes alors que j'aurais pu être si heureux avec un homme .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claide henri: je ne cherche même plus a connaitre les éventuelles raisons de l homosexualité,j ai passé l age de me faire des nœuds au cerveau.
      La où je te rejoins totalement c'est que l histoire du mariage zinzin a fait exploser en vol l'acceptation de l homosexualité qui s'était peu à peu installé. je le constate de plus en plus et c'est bien là le plus triste.

      Supprimer
  19. J'ai beaucoup aimé la déclaration de Pierre Palmade (sur Europe 1)

    « Mon homosexualité ressemble de moins en moins à celle que je vois autour de moi parce que je l’aime pas en fait mon homosexualité »

    « Je suis vraiment triste, avant j’étais en colère maintenant, je suis juste triste d ‘être homo mais tant pis » regrette l’humoriste qui se considère comme un « homo macho »

    J'ai aimé car il dit vraiment ce qu'il vit, et cela fait comprendre sa manière de vivre aussi ce bouleversement, j'ai de toute façon toujours adoré Pierre Palmade. Oui, cette loi a fait des dégâts, mais pas tant par la loi elle même mais car des ordures l'ont imposé sans vouloir comprendre l'inquiétude légitime du devenir des enfants nés et voulus sans mère ou sans père. Ils ont nommé ces gens exprimant cette inquiétude "homophobes" j'ai été blessée par cette condamnation, mais je n'en supporte pas les conséquences à présent.

    Ces minables m'ont consterné, ils ont fait beaucoup de mal à l'immense majorité des homos qui voulaient simplement vivre tranquillement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ladywaterloo: il n y a pas que toi pour etre consterné, nombreux sont les homos qui le furent aussi.

      Supprimer
  20. Cher Corto,
    Bel article, bravo.
    Vous devriez supprimer les anonymes, ils n'apportent rien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jean Erbenger: merci.
      Je vais m attacher a enfin repecter ce que je me suis fixé comme régle: virer les anonymes et les cons.

      Supprimer
    2. #Cestcontrenature9 sept. 2013 à 19:39:00

      Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  21. La mode du moment semble être de dézinguer ceux que l'on a adorés dans le passé, les Depardieu et Delon par exemple. Les médias qui montent ces cabales et ceux qui les suivent sont pourtant tout petits à côté de ces personnages dont le talent et la renommée ont fait honneur à la France bien au-delà de ses frontières.

    Dans le contexte, leurs plus grands torts sont d'être positionnés plutôt à droite et d'afficher un compte en banque bien garni, ce qui est mal...très mal.

    Pour ce qui concerne le discours de A. Delon, il a le mérite de SA vérité.

    Quant à votre façon de voir cette polémique, elle est d'autant plus réaliste qu'elle concerne une particularité dont vous avez souffert et sur laquelle vous avez manifestement beaucoup réfléchi, avant de vous accepter tel que vous êtes.

    Selon moi, l'homosexualité est à considérer au même titre que d'autres particularités qui différencient les individus. Je pense qu'il n'est pas bon d'en faire l'apologie.

    Perso, au mot anomalie, je préfère celui de particularité.

    Quant aux malpolis, ceux qui interviennent anonymement juste pour déverser leur fiel, je vise en particulier celui de 16 h 30, ils semblent bien peu intéressants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Cyrielle: les mots et leur bon emploi ont beaucoup d importance et certains dévoient trop souvent leur sens a dessein. Anomalie n a ici aucune connotation péjorative, c'est même pour cela que j y ai accolé les termes " particularité et exception ". L'anonyme en question s'est engouffré dans les commentaires en partant du principe que "anomalie" c'était pas bien, stigmatisant, comme on dit aujourd'hui. l'idiot.
      Bonne journée a toi

      Supprimer
    2. Tous ceux qui auraient un soupçon d'amour pour leur nation, pour la liberté de vivre et de penser, sont les ennemis du socialisme.
      Tous ceux qui seraient fiers d'appartenir à la nation du coq Gaulois sont les nouveaux ennemis.

      Supprimer
    3. Bonjour corto74,
      je rejoins franzi(le 8 à 16:56:00) et d'autres quant à leur appréciation sur la sensibilité, la franchise et le courage qui ressortent de vos interventions, en particulier sur ce fil.
      D'autre part, je précise pour les personnes qui utilisent un peu trop facilement les raccourcis, qu'on peut ne pas être de droite, ne pas être catholique, et déplorer les conséquences d'une loi sur le mariage qui utilise les homosexuels au prétexte d'un égalitarisme forcené (pour le coup anti-naturel) et qui tente de dénier l'origine sexuée de l'espèce. Etre homosexuel en couple, pourquoi pas ? être un couple homosexuel qui adopte un ou des enfants pourquoi pas ? Mais décider d'inscrire dans la Loi, par des procédés très tordus (supprimer les références "père" et "mère", instituer trois sortes de livrets de famille .. etc) le déni des origines est à coté de la plaque.
      Quant à l'emploi des mots, vous soulignez à juste titre son importance, un mot en soi n'est qu'un mot, responsable de rien (rien ne sert de le supprimer) : il ne prend de sens que par rapport à d'autres mots et d'autres critères. Ainsi "anomalie" ou "anormal" ne sont pas plus du coté du mal que "normal" du coté du Bien : la norme n'est que la voie générale, et l'anomalie ce qui ne suit pas la voie générale.
      Bonne continuation, sur votre blog.

      Supprimer
    4. @geneviève Boyer: merci et bonne journée

      Supprimer
  22. Simple, logique, dépassionné, comme d'habitude. Corto, vous êtes un type formidable!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @droitedavant: merci mais il me semble qu il n y a pas grand mérite à évoquer le bon sens :)

      Supprimer
    2. #Cestcontrenature9 sept. 2013 à 19:39:00

      Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    3. @Cestcontrenature: quel intérêt ? Je ne renie rien de ces écrits, je répondais alors à une interview sur un blog " spécialisé ", je n allais pas mentir non plus ou raconter n importe quoi. Mais, à part vouloir me nuire bêtement, quel interêt à balancer cela ici? c'est sans rapport avec les billets que je rédiges ici, encore moins avec la " ligne éditoriale".

      Supprimer
  23. Awesome blog you have here but I was wanting to know if you
    knew of any discussion boards that cover the same topics talked about in this article?
    I'd really like to be a part of group where I can get opinions from other experienced people that share the same interest.
    If you have any recommendations, please let me know. Cheers!


    Also visit my website :: vita youth

    RépondreSupprimer
  24. Le gros problème dans cette article c'est que vous utilisez des mots que vous ne comprenez pas vraiment. http://www.sexodoc.fr/pages/homocontrenat.html

    RépondreSupprimer
  25. Je rajouterais qu'il faut vraiment arrêter de confondre reproduction sexuelle et préférence sexuelle. Arrêtez, mais vraiment, de faire croire que les homosexuels sont stérile et que si il n'y avait que cette orientation sexuelle l'humanité disparaîtrait. Si il est reste au moins une femme et un homme sur terre, peut importe leur orientation sexuelle, rien ne les empêchés de procréer et donc de perpétuer l'espèce.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen