jeudi 19 septembre 2013

De l'indépendance de Médiapart ... et subventions à la presse

Edwy Plenel est fier de diffuser sur Twitter depuis ce matin le récapitulatif des aides et subventions d'Etat à la presse. C'est le tableau ci-dessous. Je le met ici pour deux raisons: La première, c'est que je l'ai souvent cherché et que je ne le trouvai jamais, au moins, là, il sera bien au chaud et facile à retrouver. La deuxième, c'est pour donner de l'echo à Médiapart, Edwy Plenel est fier de l'annoncer: Son canard, aussi prétentieux et fumeux que parfois utile, ne touche aucune subvention. Edwy Plenel et Médiapart sont INDEPENDANTS et ne vivent que de la gentillesse de ceux qui ont bien voulu s'y abonner. Compris ?


Sauf que... en cherchant bien, on s'aperçoit que 5 000 collectivités publiques sont abonnées  à Mediapart pour un montant total proche de 450 000 euros et que au titre de 2011, Médiapart a touché 240 000 euros du fond d'aide au développement des services de presse en ligne non liés à un titre de presse classique. Au total donc, un minimum de près de 700 000 euros d'argent public a été versé à Mediapart, soit près de 10 euros par abonné ! Pas mal, non ? Je ne ferais pas l'affront à Plenel de lui signaler qu'entre autres avantages "publics", Mediapart, comme ses confrères, ne paye que 2,1% de TVA et que lui aussi ainsi que tous ses journalistes bénéficient d'un abattement fiscal automatique et non soumis à quelque justificatif que ce soit de 7 650 euros .

Alors Plenel et Médiapart, totalement indépendant... Faut voir...

La Cour des Comptes vient de publier un rapport dans lequel il émet l'idée que cet abattement ne se justifie plus. Sera-t-il supprimé ? Non.

Folie passagère 1910.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

16 commentaires:

  1. Les media et le pouvoir entretiennent des relations de consanguinité où chacun des deux trouve son compte, mon cher Corto.
    De ce fait ils ont tous deux perdu la confiance d'une bonne partie du peuple qui ne leur fait plus confiance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Globalement, la presse ne peut pas s'enorgueillir de ce qu'elle est devenue, c'est affreux. Mais comme visiblement et pouvoir et patrons de presse y trouve leur compte, remercions les de nous donner l envie irrépressible d'aller chercher l info ailleurs que sur les réseaux classiques. Entendez par " réseaux classiques " la liste des titres que l on voit dans ce tableau.

      Supprimer
  2. Bravo pour dévoiler la corruption de médiapart.
    Remarque : diffusion "totale" signifie normalement ventes+gratuits.
    Si c'est le cas ici, la subvention réelle ( par numéro vendu ,qui seul compte ) serait plus élevée qu'indiquée.
    Et pourquoi les "aides indirectes" -- qui sont de l'argent réel -- sont-elles exclues ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Michel desgranges: les aides indirectes ? je ne sais pas trop ce que cela couvre mais disons que la TVA à 2.1 et l’abattement fiscal sont déjà des PUTAINS d'avantages. n'est-il pas ?

      Supprimer
  3. D'accord pour Médiapart, pas de surprise de ma part.
    Ce qui me surprend, c'est que des programmes télé soient subventionnés. Est-ce vraiment nécessaire à la liberté de la presse?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: Pourquoi les journaux Tv sont subventionnés ? excellente question ! mais j ai pas la réponse. Presse d'opinion , peut-etre ? :) et quand tu vois que en centimes le montant qui leur ait accordé... de quoi se poser quelques questions. exemple: télé poche qui touche plus que la Voix du Nord ...

      Supprimer
    2. C'est pour amoindrir les frais des tarifs postaux qui sont assez cher pour favoriser les abonnements. Système pervers qui permet à la Poste de maintenir des tarifs chers, comme à chaque fois qu'il y a subvention.

      Le Nain

      Supprimer
  4. @AVIS ! Suite à ce billet, j'ai, avec une aide extérieure appartenant à la sphère médiatique, découvert que Médiapart ne serait pas vraiment réglo vis à vis de l'Etat.
    Billet a suivre demain si pas de réponses de Médiapart et d'Edwy Plenel aux questions que je leur ai posé.

    RépondreSupprimer
  5. Ce tableau est-il complet? Les magazines mentionnés soient tous de gauche, étonnant, non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @orage: ce tableau n'est sans doute pas complet mais c'est celui que diffuse Médiapart. Et, non, tous les magazines mentionnées ne sont pas de "gauche": Le Point par exemple

      Supprimer
  6. Comme par hasard, l'Huma est le journal proportionnellement le plus subventionné, comme la SNCF.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Theo2: ettonnant, le plus fort ratio de subvention /abonné

      Supprimer
  7. Merci de rétablir la vérité : plus de 15 millions pour Le figaro et Le Monde et tous les autres

    J'ai cherché partout des infos de ce genre : personne n'en parle. Sauf Mediapart sur Twitter (bizarre d'ailleurs)

    vu les subventions versées à ces médias par nos impôts, cela vaut un abonnement gratuit pour tous non ?

    RépondreSupprimer
  8. Hi colleagues, how is the whole thing, and what you
    would like to say concerning this post, in my view its really awesome in favor of me.


    Take a look at my web page vita youth

    RépondreSupprimer
  9. Post un peu tardif. Médiapart ne paie pas 2% de TVA, mais bien 21% (à l'inverse de la presse papier). https://blogs.mediapart.fr/francois-bonnet/blog/161215/tva-presse-en-ligne-le-mauvais-coup-du-gouvernement

    Vous comptez l'abonnement de certaines collectivités publiques comme des subventions...? Ok, et moi je suis fonctionnaire et abonné à Mediapart, c'est aussi de l'argent public?

    Pour qu'une fois qu'une presse indépendante existe, pourquoi lui taper dessus...? Suffisament de monde le fait déjà

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et surtout c'est quoi 700000€ sur plusieurs années comparé aux millions sur une plus courte période donnés aux autres journaux...
      Bizarrement très à charge ce billet...

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen