mardi 10 septembre 2013

Syrie: Obama et Hollande Gros-Jean comme devant !


Dans cette affaire syrienne, hollande aura été en dessous de tout. De A à Z, tout en sachant que le Z n'est pas atteint, nous n'avons pas encore touché le fond.

Depuis quelques mois, les annonces hollandaises se sont succédées sur le dossier syrien sans jamais véritablement convaincre. Il y eut d'abord l'annonce de la nécessité d'envoyer illico des armes aux rebelles. L'Union Européenne s'insurge, on n'enverra pas d'armes aux rebelles. Fabius remet le couvert quelques temps plus tard; rebelote, les armes ne seront pas expédiées. Il faut sévir, ne pas laisser faire Assad, etc... mais rien ne se passe, les rebelles continuent de se rebeller, l'armée syrienne continue de frapper. (Et hollande de draguer ouvertement l'Arabie Saoudite...)

Puis vint le 21 août et ce fameux massacre chimique attribué d'office à l'affreux Assad mais sans qu'aucune preuve incontestable ne soit fournie par les autorités françaises ou américaines. Tant pis, envers et contre tout, snobant ostensiblement l'opinion publique, hollande décide qu'il faut punir militairement le régime syrien. Obama itou. Les Syriens peuvent s'étriper depuis des mois avec de l'armement classique mais gazer la population, faire des centaines de morts (aucun bilan n'est toujours formellement établi sur le massacre du 21 août ) d'un coup, avec du gaz, non, ce n'est pas bien et c'est en contradiction formelle avec le droit international sur l'armement chimique ( accords non signés par la Syrie). Méchant Assad, il faut le punir. Pépère décide donc de frapper de manière ciblée le régime syrien à l'aide de quelques bombinettes, action devant être limitée dans le temps. Obama itou. 

Sauf que là tout dérape, les Anglais disent niet, les grandes puissances et d'une manière quasi générale les opinions publiques, aussi. Niet, de cette intervention armée, personne ne veut, si ce n'est la France hollande et Obama pour l'Occident et principalement l'Arabie Saoudite pour le Moyen-Orient. Lors du dernier G20, Fabius et Pépère s'en gausseront, une dizaine de pays présents sont d'accord pour condamner le régime de Damas, même l'Allemagne, mais aucun ne se prononcera pour une intervention militaire. Condamner n'est pas exécuter ! 

Malgré tous les effets d'annonces, Obama et hollande se retrouvent désespérément seuls. Obama surprend tout son monde, y compris hollande, son seul allié, en annonçant qu'il demanderait d'abord un vote du Congrès, manière pour lui d'obtenir la caution du peuple américain. A quelques jours du vote, tous les sondages indiquent que le Congrès US votera un non massif à toute intervention militaire. Et Pépère de refuser jusqu'à maintenant un vote du Parlement Français (sauf, dit-on, à avoir l'assurance de l'emporter). Il y avait urgence à punir Bachar El Assad, il est acquis aujourd'hui que pour nos deux vedettes, Obama et hollande, il est urgent... d'attendre.

Et plus le temps passe, plus l'éventualité d'une intervention militaire semble incertaine. Nos deux va t'en guerre sont forcément un peu couillons, Gros-Jean comme devant. Le salut, pitoyable pour ces derniers, viendra de la Russie; la Russie condamnée sans relâche par hollande et Obama pour le soutien qu'elle apporte depuis toujours à Bachar el Assad. Poutine propose au régime syrien, qui semble l'accepter, que l'arsenal chimique de celui-ci soit détruit ou tout au moins "confisqué" pour être ensuite détruit, sous contrôle, pourquoi pas, de l'ONU. La proposition séduit le monde entier. Obama saisit la balle au bond, lui permettant ainsi de repousser et le vote au Congrès et les éventuelles frappes punitives. Fabius semble d'accord mais demande à voir: " il faut saisir la perche qui est tendue mais ne pas tomber dans le piège " (mouarf !). hollande... on attend qu'il cause. Que n'ont-ils pas eu cette idée avant même si son application semble difficile à mettre en place ?

Bref, nous le voyons, de la nécessité et de l'urgence de punir Assad, il ne reste plus grand chose, si ce n'est des annonces plombées par la réalité, le rejet des opinions publiques et les difficultés liées à la nature éminemment complexe du conflit syrien. 

Dans cette histoire, ce qu'il convient d'appeler l'amateurisme d'Obama m'aura surpris, celui d'hollande, absolument pas. On ne devient pas président de la République, responsable de la politique étrangère et chef des armées lorsque pour seule expérience de haut niveau, on a comme seuls faits d'armes à son actif la gestion désastreuse pendant onze ans du Parti Socialiste et de la Corrèze.

Syrie toujours

On apprend aujourd'hui que, selon USA Today et l'Assyrian International News Agency, l'Arabie Saoudite (dont hollande a rencontré au moins 4 fois de manière officielle les plus hauts responsables, et encore dernièrement lors du G20) aurait, en échange du pardon et moyennant le versement d'un salaires mensuel aux familles, envoyé en Syrie 1 239 de ses condamnés à mort afin que ces derniers combattent aux côtés des rebelles syriens. L'Arabie Saoudite, un allié de choix pour les islamistes... et hollande ?

Folie passagère 1897.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

29 commentaires:

  1. Il faut lire le récit du journaliste italien prisonnier des rebelles -- où l'on voit que ces rebelles sont à 100% des "bad guys", comme dirait le multimillionnaire de gauche John Kerry.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Michel Desgranges: j'ai lu; ce qu il dit de ce qu il a vu de la Syrie est poignant tant tout cela est ignoble. mais rien que l'on ne sache déjà si l on ne se contente pas des infos aseptimisées made in BFM, Itélé ou TF1 et France 2

      Par contre, le témoignage du Belge libéré en même temps que lui est suspect dans la mesure où personne ne sait ce qu il est allé faire là-bas: il serait, dit-il, juste " passionné par ce qui se passe en Syrie "

      Supprimer
  2. Voilà ce que c'est que d'avoir voulu, mon cher Corto, instrumentaliser la guerre à des fins de politique intérieure.
    Refaire, devant le peuple ébahi, le coup de l'entrée triomphale à Bamako !
    Damas, le deuxième plus beau jour de ma vie !
    Ah ! Si le ridicule tuait encore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: ben, il serait mort et enterré depuis fort longtemps notre flamboyant président. J'entends même, à l'instant, qu'il pique aux Russes l'idée en voulant faire voter une résolution à l ONU sur le contrôle du stock d armes chimiques. Trop couillon pour l avoir eu avant ?

      Supprimer
  3. Dernière nouvelle : SYRIE : la France va déposer une résolution à l'ONU sur les armes chimiques syriennes.
    Pépère ne sait plus où il en est , c'était Barak maintenant Poutine , notre rambo national est bien petit .Toujours aussi lamentable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: oui, je viens d'entendre ça, c'est à pleurer tant la diplomatie aura été mauvaise sur tout ce dossier

      Supprimer
    2. N'insultez pas Rambo c' est un soldat lui !

      un parallèle les rodomontades hollandaises sont au même niveau que les Vallsiennes

      une pensée pour nos soldats envoyés au combat par cet ectoplasme de la pensée

      Supprimer
    3. Mille excuses @balerofr ma pensée était " vu qu'il se prend pour Rambo " , j'ai beaucoup trop de respect pour nos soldats

      Supprimer
  4. Encore un beau résumé de la situation. Précis et concis. Clair, net et sans bavures.
    Bravo et merci.

    Un petit peu de fatigue dans l'air ?
    4 "H" pour Culbuto ! Ma qué sé passa ? ;o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: Merci ! la fatigue sans doute, je pars d ailleurs demain pour quelques 5 jours me reposer :)

      je m en vais corriger de ce pas: d'un minuscule, on ne saurait faire une Majuscule :!

      Supprimer
  5. Bonjour, je viens de perdre 3 dixièmes à chaque oeil en parcourant ton billet sur mon téléphone portable. Mais aucun regret, ton billet est excellent. Du très très bon. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vlad: j'en suis fort aise, mes actions Atoll ne s'en porteront que mieux !
      merci a toi

      Supprimer
  6. merci pour le résumé...excellent.
    je suis au 36 eme dessous, moi... notre diplomatie est inexistante... nous sommes nuls.
    je pensais hier " nous devrons notre salut à Poutine qui sut trouver une porte de sortie honorable"...et si la russie, finalement, avait la tête sur les épaules.. quoiqu'en dise notre presse, prompte à calomnier à tout va ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anne: les grands esprits se rencontrent :) mais voir Poutine passer devant Obama et hollande sur le plan diplomatique a quelque chose de réjouissant. Depuis le 21 aout, c'est tout de même le seul à avoir proposé une solution qui tienne la route, suffisamment percutante pour faire freiner des 4 fers Obama et hollande. Et ces idiots de renâcler !

      Supprimer
  7. Bien résumé.
    Par contre il faut vite changer ton clavier : le "H" majuscule ne marche plus, bientôt ce sera le "F" (pour Fabius), "A" (pour Ayrault), "D" (pour Duflot) ... etc etc ... et même "C" (pour Copé) et "F" (pour Fillon) ..
    Mais je comprends qu'à force de s'énerver à la pensée de ces personnages de ce gouvernement, c'est le clavier qui en pâtit :-)
    A mois que ce soit carrément le PC qui ai pris ? Ca fait combien de PC depuis le 6 mai 2012 ? :-)
    Bonnes vacances !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Sen: cela fait des mois que le "h" majuscule ne fonctionne plus, environ 18 mois, et uniquement le "h", étrange, non ? E c'est mon deuxième PC depuis le 6 mai, le précédent avait fait tout le quinquennat Sarkozy sans coup férir ou presque.

      pas des vacances, juste 5 jours de dépaysement

      Supprimer
  8. ah,et Bonnes vacances tout de même... :-)))

    RépondreSupprimer
  9. nous sommes à la ramasse totale, si ce qui suit est vrai.... ( pas vérifié )
    "Dans le même temps, la France a annoncé le dépôt d’un projet de résolution auprès de l’ONU visant à «condamner le massacre du 21 août commis par le régime» et «exiger la lumière» sur le programme syrien d'armes chimiques. Proposition qui a été qualifiée d’«inacceptable» par la Russie parce qu’elle confère «aux autorités syriennes la responsabilité pour une possible utilisation d’armes chimiques»."
    http://www.slate.fr/monde/77536/syrie-diplomatie-compromis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anne; c'est vrai mais il faut ajouter que la France de Fabius et d hollande ont ajouté dans leur proposition que des sanctions militaires seraient prises si la Syrie ne respectait pas rigoureusement le plan de neutralisation des armes chimiques syriennes. La résolution française a donc été aussitot rejeté par la Russie.

      Supprimer
    2. je suis passée dans les sous sols... je vais attaquer une déprime si ca continue.. mais quelle HONTE... ( minables va t en guerre )
      Cela s'appelle comment des gens qui réagissent au mépris de toute logique..?

      Supprimer
    3. @Anne: sois forte ! ça va aller, Flanby contrôle la situation :)

      Supprimer
  10. Hollande victime de la blague: "Accroche-toi au pinceau, j'enlève l'échelle".

    RépondreSupprimer
  11. Je me contenterai de citer le Prince de Talleyrand en la circonstance :
    "Si les peuples savaient la petitesse de ceux qui les gouvernent ils se révolteraient vite."
    Personnellement çà me semble assez lent, mais je suis sûrement trop impatient.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jean Erbenger: Il est bien ce Talleyrand, n'est-ce pas . Lucide en tout cas.

      Supprimer
  12. Obama est aussi nul que notre cher Président cadeau de Dieu fait à la France, il pouvait être un habile sénateur du Michigan mais delà à devenir "a commender in chief" c'est une autre paire de manche et je crains que ces dernières soient trop grande pour lui.

    Qui se ressemble s'assemble.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: Moi ce qui m étonne par ailleurs c'est que des gars comme Obama et hollande ont autour d eux des tas de conseillers supers machins experts toussa. Comment avec autant de conseillers peut-on arriver à de pareilles déculottées politiques ?
      Sont tous nuls ? :)

      Supprimer
  13. Fafa et pépère se la jouent encore en annonçant que la Syrie avait compris la menace de la France mais que la France restait vigilante était prête à lui mettre deux trois bombes sur la tête .
    Assad tremble de peur .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: Assad doit surtout chaque matin rendre grâce à Allah pour lui avoir mis en face des gens aussi nuls et à ses côtés un mec comme Poutine

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP