mercredi 18 septembre 2013

Pause fiscale: Nous prennent-ils pour des cons ? Absolument !

Allez, rions un peu parce qu'il vaut toujours mieux se faire encarter au parti d'en rire plutôt que de pleurer en constatant l'amateurisme de nos dirigeants actuels...



- En septembre 2012, Cahuzac, alors ministre du budget estimé et pas encore tombé en disgrâce, annonçait: " L'effort a été rude, il n'y aura pas d'effort fiscal supplémentaire à partir de 2013." 

- Mars 2013, Pépère le claironne au JT de Pujadas: " A part la hausse de la TVA, il n'y aura aucune autre augmentation d'impôt ". 

- Mai 2013, le même, avec le sourire, déclare: " L'idéal serait de ne plus demander un prélèvement supplémentaire en 2014. " 

- Août 2013, toujours le même: " Le temps est venu de faire une pause fiscale ". Chiche ? 

- Deux jours avant, son ministre de l'économie, Pierre Moscovici, nous arrachait une larme en déclarant: " Je suis très sensible à ce ras le bol fiscal que je ressens chez mes concitoyens " 

- Hier, 17 septembre, le premier ministre, lui, sans rire, l'annonce dans le JDD: " Il s'agit en effet d'un ralentissement [en 2014], pour aller à une pause fiscale qui sera effective en 2015. " 

- Aujourd'hui, Marisol Touraine, ministre du premier ministre, déclare sur les ondes: " Il y aura bien une stabilité des prélèvements en 2014, sauf qu'il y aura diminution de certaines donations sociales (quotient familial une augmentation de la TVA plus une contribution d'impôts de toutes les couches sociales...)"  

Who's next ? A qui le tour ? 

Bien, alors à la question que vous vous posez tous, c'est à dire de savoir si les gens qui nous gouvernent actuellement vous prennent pour des cons, je réponds : Oui ! Absolument !

Et sur ce, bonjour chez vous !

Folie passagère 1907.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

27 commentaires:

  1. Mais si, mais si, la madone du Poitou,, après avoir dit que augmenter les impôts c'était le degré zéro de la politique, mon cher Corto, vole au secours de son ex pour nous dire qu'il ne fallait pas chipoter et que si la pause est en décembre 2014, ce sera une pause en 2014 tout de même.
    La vérité, tout le monde la connaît, il n'y aura pas plus de pause que de beurre au...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: je viens de voir ça en effet, La Royale toujours à la recherche d'un maroquin ? Parce que pour sortir ça:
      "Quand on est au mois de décembre (2014) ou de janvier (2015), il y a un mois d'écart, il ne faut pas chercher de polémique là où il n'y en a pas. on a un gouvernement à la tâche dans une situation compliquée et les Français reprennent espoir. Il y aura la pause fiscale en 2014, cela a été dit. Il faut que les Français sachent que le gouvernement n'est pas dans une logique d'augmentation aveugle des impôts." Faut vraiment courir après la carotte !

      Quand je vous dis qu'ils se foutent de nous !

      Supprimer
  2. Ben voyons! Une stabilité mais une "diminution de certaines dotations"! Traduction: on en aura moins pour le même prix.
    Quant à la pause "effective en 2015", ce sera sans doute sur les revenus de cette année-là et donc ne sera visible qu'en 2016. En attendant 2017.
    Moi, ça me fait de moins en moins rire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: je vois que tu as tout compris :) vivement 2017 !

      Supprimer
  3. Si je peux me permettre... vous avez oublié une étape : "La pause fiscale ce sera en 2014", nous promettait Normal pas plus tard que dimanche soir sur TF1, parce que quand même... faut pas exagérer !

    Mais voilà.... d'ici à fin 2014, la dette de la France devrait égaler le PIB soit avoisiner les DEUX MILLE MILLIARDS d'euros. 

    Si le coût des intérêts de cette dette augmente de 1 point (c'est la tendance), cela reviendra à trouver 20 milliards de plus chaque année. Alors, pas de doute, avec ces rapaces inconséquents, la pause fiscale ce sera.....jamais ! Pour la petite histoire, la dette sera d'environ 30 800 € par tête d'habitant.

    Ça fait froid dans le dos...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Cyrielle: tu peux j ai effectivement oublié le Pépère de dimanche soir mais il me semble que ce jour là, il m avait endormi.

      Supprimer
  4. En fait, la pause promise par Hollande ne peut être effective qu'en 2015 (à condition de ne plus toucher aux impôts) puisque toute une série de mesures déjà votées avant cette annonce ne prendront effet qu'en 2014: modif. des taux de TVA, diminution du quotient familial, suppression déduction impôts pour enfants scolarisés etc.
    Donc Ayrault a raison (pause effective en 2015) mais Hollande n'a pas vraiment tort (s'il arrête vraiment de faire des augmentations d'impôts... en plus de celles déjà votées).

    Ceci dit, d'ici l'an prochain, ils auront oublié leurs promesses...

    PS: pour tous ceux qui ont dit que le montant définitif de l'impôt à payer (reçu fin août/début sept) n'aurait pas dû étonner parce que chacun pouvait le savoir dès la déclaration via la simulation sur internet, je réponds que beaucoup de gens font encore leur déclaration sur papier et que, cette année justement, il n'y avait pas la feuille explicative permettant de calculer son impôt mais seulement un renvoi (en petits caractères) au simulateur internet. Or beaucoup de gens (les retraités par ex.) n'ont toujours pas internet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens, un petit complément signé Nicolas Doze !!!
      http://www.je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/blog/nicolas-doze-est-en-forme/

      Supprimer
    2. @Claribelle: donc hollande n a pas tort mais ayrault non plus mais visiblement question communication, ils nous mettent tous d'accord: ils sont nuls !

      oui, très remontée le doze et encore il a été sans pitié ce matin sur BFM, la vidéo que met en lien, c'est sur BFM business. faut que je la trouve. Et pour qu un journaliste de BFM se fache comme ça, c'est que vraiment...ils nous prennent pour des cons

      Supprimer
  5. Si seulement c'était les impôts de ses supporter qui augmentaient et notamment de certains Blogger de gouvernement, au moins on connaîtrait la vrai côte de popularité de tout mou 1er.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: t en connais beaucoup de gens qui aujourd hui les yeux dans les yeux osent te dire: j'ai voté hollande ? Et bien les blogueurs de GVT, c'est un peu pareil, de plus en plus difficile d en trouver un pour venter les merites des pieds nickelés

      Supprimer
    2. Mais Corto, vous savez bien qu'il restera au moins UN indécrottable ! ;o)
      Un certain J. Pouahhhhhhhhhh !!!

      Supprimer
  6. Il y aurait une diminution de l'augmentation ^^
    Avec un peu de chance et quand nous serons encore pluss ruinés que ruinés, nous vivrons une stagnation dans l'augmentation des taxes.
    Victoire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lamouette: se rendent-ils au moins compte de leur absurdité ?

      Supprimer
  7. salut!
    j'ai fait une synthèse de tes considérations fiscales qui devrait te faire sourire! je la publie dans la demie heure!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @archischmock: et comme d habitude, je vais rigoler !

      n'oublies pas que dans mes énoncés, j ai oublie le hollande de dimanche soir sur TF1 qui confirmait la pause fiscale pour 2014

      Supprimer
    2. @archishcmock: tiens, on ne peut plus te laisser de commentaires ?

      Supprimer
  8. oui, bon... je ne sais plus qui avait tout de même inventé le concept de croissance négative...
    c'est fort ! Ils nous prennent ouvertement pour des cons...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anne: absolument ! :), je te dis, ça en devient comique.

      Supprimer
  9. C'est une constante de la démocratie, le politicard prend toujours l'électeur pour un con.
    Ce dernier s'en doute bien mais il n'imagine pas à quel point...voilà pourquoi ça perdure.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: oui, peut-être mais je crois que là, on bat des records !

      Supprimer
  10. Et vlan ! ça ne me fait plus rire, ni sourire , dès l'instant où on me ratisse le portefeuille , je n'ai pas fait l 'ENA mais j'ai géré mes entreprises en réfléchissant un tant soit peu sur les dépenses et les économies à faire
    Tout ce gvt a été lobotomisé , sinon c'est l'inverse , tout le pays est lobotomisé pour être si con . Le ratissage systématique de nos avoirs n'amélioreront en rien la relance économique et creuseront encore plus le déficit donc plus d’impôts . Il n'y en a qu'un qui croit ce qu'il dit , ses acolytes ( ou alcooliques vu l'état de ce gvt ) démentent tous les propos de pépère lorsqu'il fait une annonce souriante.
    2017 c'est quand ? .

    RépondreSupprimer
  11. je viens de relire un de tes blogs de juin 2013 ,@grandpas a juste raison avec 1 an d'avance " grandpas14 juin 2012 23:47:00
    Un jour un aboyeur criera "socialiste" pour que nous planquions nos économies. "

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude henri: je prendrai bien le job :)

      Supprimer
  12. Le grand scandale qui n'a ému personne: une des rares niches fiscales à laquelle on a touché concerne les parents des enfants suivant des études supérieures. Pour un enfant, 183€ de plus désormais. Et bang!Et qu'importe si la famille gagne peu ou beaucoup! On se casse le cul à élever un enfant, à le hisser vers le haut; et, bang, retourne en bas! la honte d'un président qui se dit "social". Est-ce une façon de regarder l'avenir "à gauche" quand on tue pour le peuple l'accès vers le haut? Saloperie de socialisme!
    Nouvel Hermes (Ni Sarko, ni Hollande, ni Méluche, ni Lepen: La vie est ailleurs.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N ouvel hermes: j ai entendu parler de cette niche tellement noyée dans le maelstrom de toutes les modifications fiscales de nos ministres, que personne n y fait attention.

      La vie est ailleurs ? Où ?

      Supprimer
  13. le mot de niche me parait trés exagéré dans le cas de l'étudiant... ou alors c'est un tout petit nid.. pour moi, niche fiscale, était quelque chose de " riche", découlant d'une sorte de montage fiscal... mais si même les pauvres et besogneux se mettent à avoir des petites niches, où va t on ? :-(

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen