lundi 30 septembre 2013

Dysfonctionnement(s) à Pôle Emploi...


Le nombre de chômeurs a diminué en août; 50 000 en moins ! a annoncé Pôle Emploi. Youpi !

Et aussitôt le gouvernement de se gargariser avec cette bonne nouvelle: "Pour la première fois depuis avril 2011, le nombre des demandeurs d’emploi a fortement baissé au mois d’août, confirmant l’amélioration progressive du marché du travail depuis plusieurs mois" peut-on lire sur le portail internet du gouvernement. On peut même y découvrir que Michel Sapin est content: "La courbe pour les jeunes s'inverse " et prudent: " Il est courant d’observer une certaine volatilité des chiffres du chômage d’un mois sur l’autre. Les résultats d’un mois ne font pas un retournement." Notre ministre est donc content, prudent et plein d'espoir: " L'objectif reste l’inversion durable de la courbe du chômage, à l’horizon de la fin de l’année. L’amélioration de l’activité permet d’envisager un rythme encore plus dynamique des intentions d’embauches dans les prochains mois."

Hé, franchement, les amis, avec pareilles déclarations, on a envie d'y croire, on a confiance, on se prend à rêver que Pépère, pour une fois, ne nous aurait pas menti... Même si, comme moi, vous aurez remarqué qu'à aucun moment, le "portail" ne fait allusion aux 70 000 radiations signifiées en août. Sans doute un simple oubli, il ne faudrait pas ruiner les espérances.  Ceci dit, 50 000 d'un côté et 70 000 de l'autre, bruts de fonderie comme nous z'autres, Français un peu couillons, l'entendons, ça fait un solde de 20 000. Annonçons donc une diminution du nombre de chômeurs, pour août  de 20 000; ça devrait coller et maintenir la joie ambiante. N'est-il pas ?

Et bien, non ! Parce que là, aujourd'hui, un mois plus tard, c'est-y quoi qu'on apprend ? Presque subrepticement ? Juste que Pôle Emploi s'est un peu emmêlé les pinceaux, il y aurait eu une petite erreur statistique, comptable, informatique et téléphonique; bref, ils ont merdé ! Et ils vous l'expliquent simplement, dans un langue accessible à tous, de façon à ce que tout le monde comprenne (humour): 

" On peut estimer que l'impact à la baisse de ce dysfonctionnement sur le nombre d'inscrits en catégories ABC est compris dans une fourchette de 32 000 à 41 000, dont 21 000 à 28 000 en catégorie A. Ainsi, en l'absence de ce dysfonctionnement, on peut estimer que le nombre de demandeurs d'emploi en catégories ABC aurait connu en août 2013 une diminution comprise entre 22 000 et 31 000 (soit entre -0,4 % et -0,6 %) ; pour la catégorie A, la diminution aurait été comprise entre 22 000 et 29 000 (soit entre -0,7 % et -0,9 %)

Et l'on apprend donc, incidemment qu'il y a eu un léger dysfonctionnement... un problème téléphonique avec SFR: "La faute en revient à SFR qui a indiqué avoir rencontré une grave défaillance dans l'acheminement d'une partie des messages de relance (SMS et messages vocaux) aux demandeurs d'emploi lors de la campagne d'actualisation du mois d'août." 

Vous l'aurez compris, d'une baisse du nombre de chômeurs " encourageante ", on se retrouve avec un pataquès dont la responsabilité, nous dira-t-on, n'incombe nullement à ceux qui sont chargés de "gérer" le chômage en France. 

Alors combien de chômeurs en moins en août ? 50 000 ? Non. 20 000 ? Non.  Entre 22 000 et 31 000 ? Non. Entre 22 000 et 29 000 ? Non. Alors combien ? Et bien demerden sie sich

Je sens qu'en fin d'année, ils vont avoir recours à de curieux stratagèmes pour nous faire avaler une inversion de courbe... sans aucun dysfonctionnement.

Folie passagère 1926.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

21 commentaires:

  1. On se demande vraiment en quoi ils sont bons !
    Il faut dire qu'à force de traficoter les chiffres, ils s'emmêlent dans leurs mensonges, il faut donc qu'ils trouvent un bouc émissaire, SFR fera l'affaire !
    "Ceci dit, 50 000 d'un côté et 70 000 de l'autre, bruts de fonderie comme nous z'autres, Français un peu couillons, l'entendons, ça fait un solde de 20 000. Annonçons donc une diminution du nombre de chômeurs, pour août de 20 000;
    S'il ne s'agit que des gens inscrits à pôle emploi, d'accord. S'il s'agit de gens qui n'ont pas de boulot, ça fait plutôt 20 000 de plus, non ? Je suis un peu perdue...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Nana et Corto

      Je confirme : ça ferait bien 20 000 chômeurs de plus, et non pas en moins.

      Mais, avec tous leurs traficotages, il y a vraiment de quoi s'emmêler les pinceaux.
      Et j'avoue avoir été obligée de vérifier avec papier et crayon !... ;o)
      Pourtant, les chiffres, je m'y connais. Ou plutôt, je m'y connaissais !!!...

      Supprimer
    2. @nana: que des gens inscrits a Pôle Emploi !
      Et il leur a fallu près d un mois pour voir-reconnaître une telle erreur. Doivent pas être à 20000 chômeurs, ces gens-là et en plus, c'est pas leur faute, c'est celle de SFR ...

      Supprimer
  2. Quand on voit ce qu'on arrive à faire sans le vouloir, on se dit qu'en y mettant un peu du leur, ils vont réussir à faire vraiment baisser les chiffres du chômage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: Pour l instant, isl testent , voient si la vigilance est assurée :)
      Ce qui m étonne c'est comment ont-ils pu laisser passer une telle erreur. Ceci dit avec cette histoire, on a bine la preuve que la variable d ajustement des chiffres du chomage ce sont bien les radiations puisque SFR etait sensé relancer ceux qui ont oublié de s'actualiser , avant de les faire...radier

      Supprimer
  3. ça donne une idée sur la façon dont ils vont traficoter les chiffres en fin d'année pour nous faire croire que le chômage baisse

    RépondreSupprimer
  4. C'est tellement lamentable, mon cher Corto, qu'il faudrait pouvoir en rire si ce n'était si triste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: lamentable, oui ! avez-vous suivi le lien sur le mot " peut-on lire": Globalement satisfecit, pas un mot sur les radiations !
      Une erreur de +/- 30 000 , j espère au moins qu il y aura quelques remontées de bretelles.

      Supprimer
  5. Étonnant qu'ils aient dévoilés le pot aux roses. Ou alors c'est pour montrer leur honnêteté, ainsi la prochaine fois s'ils traficotent en fin d'année on ne s'en doutera pas. (Je ne suis pas certaine d'être très claire)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Michelle, ou alors peut-etre bien qu ils n avaient pas le choix et préferer l annoncer plutot que de se faire éclabousser par un journal qui aurait eu vent du truc

      Faut dire qu avec une croissance nulle, etonnant que personne ne ce soit interrogé sur ces "résultats encourageants "

      Supprimer
    2. @ Corto

      Oui. Pour le moins étonnant !...
      Crédulité ou lassitude ?

      Supprimer
    3. @Franzi: tu as aussi: amateurisme, incompétence, trop grande confiance en soi,...

      Supprimer
    4. @ Corto

      Malentendu ;-)
      Je parlais de l'absence de réactions...

      Supprimer
  6. Comment peut-on dans le contexte actuel, sachant que l'info est très attendue, lâcher dans la nature des chiffres trop beaux pour être crédibles, sans avoir réaliser de sérieuses vérifications ? Le pire dans l'histoire c'est que les personnes faussement radiés du fait de l'absence de SMS risquent de voir le paiement de leurs indemnités retardé.

    Nous avons vraiment à faire à tous les niveaux à une bande de rigolos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Cyrielle: Comme,t peut-on ?... Comme tu dis, si ce n'est pas la preuve au mieux d'amateurisme au pire d'une absence totale de contrôle... ça y ressemble

      Supprimer
  7. Le plus drôle c'est qu'ils ont presque réussi , la réinscription ne se fera pas automatiquement , l'entrainement a du bon , avant la fin de l'année la courbe du chômage sera inversée avec ce règlement que tous les chômeurs ont du lire " recherche active d'emploi sinon suspension des indemnités pendant une période de 15 jours à un mois "

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude Henri: oui ben sur ce coup là, je crois tout de même que aucun cadeau ne sera fait à la clique qui nous dirige. Les chiffres a fin décembre seront scrutés et analysés à la loupe par tout le monde et moins ils seront clairs plus ils donneront lieu a polémiques ce qui desservira totalement le GVT. pas bon a deux mois des municipales

      Supprimer
  8. Dire que les blogs de gauche ont insulté les baisseduchômagosceptiques, et que maintenant ils se retrouvent pris au piège de leur idolâtrie, a quelque chose d'amusant.
    Il y a une semaine nous étions des cons, des andouilles, tout ce que vous voulez, parce qu'on émettait des doutes sur la véracité des chiffres. Ca en dit long sur leur degré d'honnêteté intellectuelle.

    RépondreSupprimer
  9. @pierre: idem avec les supposés faux signataires de la page facebook de soutien au bijoutier de Nice... Prompts à accuser, absents quand il faut reconnaître ses erreurs, c'est normal, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les mecs insultent avant d'être certains d'avoir raison. En même temps, à gauche, on fonctionne à l'irrationnel, donc rien d'étonnant!

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa