lundi 4 juin 2012

Agression antisémite: Mais qui sont donc les agresseurs ?

C'est une agression scandaleuse, encore une, nous sommes tous d'accord. Un acte inqualifiable, sans aucun doute. D'ailleurs, la classe politique ne s'y est pas trompé: il y a moyen avec ce genre d'agression d'avoir le verbe haut, bref, de s'indigner à juste titre.

3 jeunes juifs ont donc été sauvagement agressés à Villeurbanne. Si violemment que les pronostics vitaux n'ont pas été engagés et qu'ils ont pu sortir aussitôt de l’hôpital. Mais qu'à cela ne tienne, l'acte d'agression, envers quiconque, est intolérable. De ces 3 jeunes juifs, on sait déjà à peu près tout: leurs âges, d'où ils venaient et où ils allaient, etc... Les médias ont fait dilligence pour quasiment tout nous dire sur les agressés. les commentaires vont bon train.

Mais quid des agresseurs ? Rien. Étonnant, non ? Des beurs ? Des crânes rasés ? Des blancs-blancs ? Des noirs ? Des musulmans ? Des Français ? Des pas Français ? Des jeunes d'origine magrébine ? On ne sait rien, pas grand chose, comme c'est étrange. Et pourtant, Ariel Goldman, porte-parole du Service de protection de la communauté juive, nous l'assure: " les agresseurs et les agressés se connaissent. Il y a eu très clairement des propos antisémites, avant, pendant et après l'agression ". Il y a donc des témoins. Et pourtant, rien sur les agresseurs... Comme bien souvent.

Remarquez qu'à vrai dire, on s'en fout de savoir qui sont les agresseurs. Quelqu'ils soient... Et bien non, on ne s'en fiche pas. Car le savoir, le savoir vite, permettrait d'éviter toutes sortes de suppositions, d'amalgames débiles et de manipulations politiciennes. Les actes antisémites, il s'agit bien de cela, sont lourds de sens qui plus est en fonction de ceux qui les commettent. Bref.... nous ne saurons pas...

SOS Racisme ne s'en est pas encore ému et Jean Marc Ayrault, sans banaliser l'agression, nous rassure sur la sévérité dont fera preuve le nouveau gouvernement: " Faisons preuve de fermeté et en même temps éduquons, transmettons "

Bienvenue chez les bisounours !

Folie passagère 1186.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr


31 commentaires:

  1. Vous n'avez pas l'air de croire, mon cher Corto, que madame Taubira va mettre bon ardre à tout ça !
    Enjoindre à son collègue de l'Intérieur de faire diligenter par ses services, une enquête, rondo, puis déférer les suspects devant les tribunaux, et s'ils sont reconnus coupables les punir de manière exemplaire.
    Mais quand SOS racisme regarde ailleurs, ça devient très difficile pour le gouvernement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: apparemment, d apres ce que j ai pu lire , les gens du coin savent qui sont les auteurs. L'enquête devrait donc etre rondement menée et l on s'apercevra, en supposant qu on nous informe, que les auteurs ne sont pas blanc-blanc, ni "facho " mais peut être bien d'origine méditerranéenne... Ne restera plus qu à les gronder, un petit tour en cabane suivi de quelques cours d éducation civique

      Et faites attention, la prochaine fois qu il y aura une agression antisémite, même mayonnaise que d'habitude, silence sur les agresseurs.

      Supprimer
  2. Et sinon ? Si tu enfermes simplement, sans éduquer et transmettre tes valeurs tu fait comment sur le longe terme ?

    Yannick Riviere

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien, si après leur enfermement, ils n'ont toujours pas compris qu'on ne tabasse pas des gens (Juifs, ou pas Juifs, ce sont des valeurs si difficiles à comprendre, de ne pas tabasser des gens ?), on le remet en prison jusqu'à ce qu'ils aient compris. Autant d'années qu'il le faudra. Simple et simpliste, hein ? Mais efficace.

      Célestin

      Supprimer
    2. @yannick: ds ce billet, il y a deux choses. Des questions sur qui sont ces agresseurs que l on connait mais dont on ne dit rien. Et les réactions des politiques => Du temps de Sarko: fermeté, punition, répression. ce qui ne veut pas dire que cela a été fait. maintenant avec Ayrault-Taubira, c'est fermeté puis éducation et autres bisounoursades !

      Supprimer
    3. @célestin: mais tu n y penses pas tt de même. le tout répressif est une valeur so, so... sarkozienne. Nous sommes en Soliaie, maintenant. Education, accueil de l autre, échanger, faire comprendre, transmettre, et gros bisous

      Supprimer
    4. @corto: le tout répressif sarkozien: on voit ce qu'il a donné, rien du tout!
      c'est vrai qu'on n 'a pas le droit de tabasser les gens quels qu'ils soint!
      Ce qui est surprenant c'est que le fait que des politiciens prennent des mesures qui plongent une partie de la population dans la précarité,dans la rue ne gène pas beaucoup une "autre partie" de nos concitoyens!!

      Supprimer
    5. "Le tout répressif sarkozien" ? Vous croyez vraiment ce que vous écrivez, là ? Ou c'est juste pour rire un peu ? Beaucoup d'électeurs attendaient justement du répressif, un vrai coup de kärcher, et ils n'ont rien vu. Alors, je sais, on ne va pas se lancer dans une discussion sur les conséquences électorales de la "droitisation" supposée du discours de Sarkozy dans les dernières semaines de la campagne. Mais "le tout répressif sarkozien", c'est hyperbolique, au moinsse.
      Célestin

      Supprimer
  3. Corto, "Les actes antisémites [...] sont lourds de sens qui plus est en fonction de ceux qui les commettent : crois-tu que le gouvernement serait un tout petit peu gêné au niveau du creux poplité ? Remarque, y a de quoi.

    La chienlit, c'est maintenant. (Nonnnn, je rigole, cela pourrait simplement me rappeler de bons vieux souvenirs de l'époque des manifs pour l'école libre, toussa)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @al west: Et pourquoi aucun politique de gauche ( mais comme de droite ) ne le dit pas carrément: ces actes ont été commis par des gens d origine maghrébine non par des militants FN ou quelques crânes rasés égarés ? Comme on le laisse sous entendre bien souvent...

      Supprimer
    2. heu, je crois avoir entendu un jeune ami des victimes dire qu'il n'y avait eu aucun propos antisémites tenus, contrairement à ce qui a été rabaché sur pas mal de chaines d'info!
      Et avant de se prononcer, on devrait attendre que la justice ait fait son travail!!

      Supprimer
    3. @nigloo: différents témoignage rapportent les insultes antisémites pourtant.
      Et je ne me prononce sur rien du tout, je constate juste que d'un coté on nous dit 3 juifs agressés mais rien sur les agresseurs qui pourtant et selon témoignage connaissaient leurs victimes

      Supprimer
    4. Corto, depuis l'attentat de la rue Copernic, toutes les manifestations antisémites plus ou moins violentes, c'est à dire de l'attentat jusqu'au tabassage, ont été le fait de musulmans. La soi-disant peste brune n'a rien à voir là-dedans. La véritable menace se drape dans un drapeau vert à croissant et verset de l'Alcoran.

      Pourquoi on ne dit rien sur ce fait ? Simple. Elle est le fond de commerce du PS qui a laissé tomber les français, les vrais bien sûr, pas ceux à qui on a distribué des papiers comme on distribuerait des friandises.

      Quant au silence sur les auteurs, qu'attendre d'une presse qui il y a deux ans avait affublés des voyous maghrébins de prénoms bien français histoire de ne pas, comment dit-on déjà ? Ah oui, stigmatiser.

      Supprimer
    5. @koltchack: "le fond de commerce du PS..." Si en plus cela peut semer le trouble et la suspicion sur le FN et par ricochet sur la droite, c'est tout bénef !

      Supprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  5. @Bembelly : si Corto me l'autorise, puis-je me permettre de vous dire que, si j'en crois le commentaire que vous avez laissé ci-dessus, vous êtes un salopard de la plus belle eau ?
    Bien à vous,
    Célestin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @célestin: tu es ici chez toi ! Enfin, presque !

      Supprimer
    2. Célestin, laissez tomber, ils ne comprennent pas. Comme le chantait Balavoine, la vie ne leur apprend rien. Je me rappelle des dizaines de milliers de jeunes rebelles courageux qui défilaient contre le CPE de Villepin et qui fuirent en faisant sous eux devant quelques centaines de racailles cosmopolites, laissant leurs camarades et amies aux mains de ces chances pour la France qui nous enrichissent de leur diversité. Ces gamins n'ont rien retenu pour la plupart, ils continuent à gober la prose des socialauds et embraient comme un seul homme à chaque mot d'ordre des officines de l'étranger qui osent se prétendre des associations d'utilité publique.

      Mais il ne faut pas oublier que ces jeunes et moins jeunes ne sont que des victimes du formatage mis en place, que la racaille banlieusarde n'est qu'un symptôme. Les vrais responsables sont ceux qui inoculent le virus, ceux qui sont au pouvoir, qu'ils soient de ce que l'on ose présenter comme la droite, comme de gauche. Dans n'importe quel pays sain ils seraient traduits en justice pour trahison et éliminés.

      Supprimer
  6. Nigloo, quand un de vos charmants enfants se sera fait faire un lifting à coup de pompes par un des électeurs de François ne venez pas pleurer.

    RépondreSupprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  8. OK , j'arrête
    Mais si... Alors ;-)

    RépondreSupprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  10. Pour en avoir discuté avec un ami juif, il pense qu'il s'agirait d’esquimaux sortant d'un cinéma frustrés de ne pas avoir été sucés à l'entracte, le port de la capuche y est aussi pour quelque chose!

    RépondreSupprimer
  11. En effet, à l'instant, sur la RSC©, j'ai bien entendu que deux de trois auteurs ont été serrés, un autre, identifié, est en cavale, mais aucune indication socio-culturelle (pour faire dans la périphrase). Dois-je en conclure qu'ils sont blancs comme neige ?

    Sinon, j'apprends également que le Président Normal s'est encore pris une saucée. Qu'est-ce qu'il me fait rire -)

    RépondreSupprimer
  12. @al west: ça craint tout de meme ce président qui se prend une saucée dès qu il sort. Et en plus today, en voiture, il a commis, selon RTL,tous les excès de vitesse pour arriver...en retard . La buse !

    Pour les agresseurs, peuvent-ils etre autre chose que blanc-blanc dès lors que SOS racisme ou le Mrap n ont pas dénoncé l'agression ?

    RépondreSupprimer
  13. @al west: ça craint tout de meme ce président qui se prend une saucée dès qu il sort. Et en plus today, en voiture, il a commis, selon RTL,tous les excès de vitesse pour arriver...en retard . La buse !

    Pour les agresseurs, peuvent-ils etre autre chose que blanc-blanc dès lors que SOS racisme ou le Mrap n ont pas dénoncé l'agression ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un arabe ou un noir qui se fait insulter par un blanc, c'est du racisme. Un blanc ou un juif qui se fait agresser par des divers, c'est un fait divers.

      C'est la doxa de ces officines de merde.

      Tous ces associatifs sectaires devraient être mis au banc de la société. Ils sont la lie du genre humain, le communisme ou le fascisme du XXIème siècle.

      Supprimer
    2. @koltchack: m'enfin on est en démocratie tout de meme, ttes ces associations ont le droit de s'exprimer même qd elles sont d'insalubrité publique !

      Supprimer
  14. SOS racisme ou le Mrap : moi j'dis tout ça, c'est bonnet blanc et blanc bonnet.

    Pour l'autre, s'il pouvait garder sa mousson au dessus de l'Élysée, au moins pour l'été... ensuite, on le trainera de foire aux bestiaux en salons de l'agriculture et tout le monde sera content (y compris le campeur des flots bleus de Palavas-les-Flots, comme quoi, je ne suis pas sectaire -))

    RépondreSupprimer
  15. @al west: et bien moi je trouve que notre hollande il ne dépareillerait pas au camping des flots bleus, en mini maillot, normal quoi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mini-maillot maxi-casquette pour sa grosse tête.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen