samedi 2 juin 2012

Connivence... ça se passe comme ça en Socialie

 
On se souvient que lors de l'élection présidentielle, l'Agence France Presse fut l'un des rares organismes français à oser transgresser la loi, elle fut même la 1ère à le faire, en communiquant avant 20h les estimations des résultats. Ce faisant, l'AFP enfreignait la loi et pouvait influencer les votes de ceux qui n'avaient pas encore voté, voire même démotiver ceux qui n'étaient pas encore aller accomplir leur devoir de citoyen. A ce jour, une procédure judiciaire a été ouverte contre l'AFP.

Et bien, qu'à cela ne tienne, l'un de ses directeurs généraux, M. Bakhouche ( encore un énarque ), a été débauché ( à quel prix ? ) par le gouvernement pour devenir conseiller spécial de Ayrault, en charge des médias et de l'économie numérique. En remerciement pour services rendus ?

Rappelons ici, l'une des valeurs prônées par l'AFP: L'impartialité inscrite dans le marbre de l'entreprise: " L’objectivité est un idéal difficile à atteindre. La seule hiérarchisation des faits, inévitable, peut orienter le jugement du lecteur. Cela ne nous empêche pas d’être aussi rigoureusement neutres que possible. De par son statut, l’AFP est indépendante du gouvernement français et de tout groupe d’intérêts politiques ou économique ". C'est cela...

Moi-Je-Président et 3 ministres sont en couple avec des cartes de presse, un cinquième journaliste rejoint l'équipe. Est-il nécessaire de prouver plus encore la connivence entre la corpo journalistique et le nouveau pouvoir ? Non.

Bienvenue en Socialie !

Folie passagère 1183.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

9 commentaires:

  1. Ça a un nom, mon cher Corto, ça s'appelle la République exemplaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Commme je vous lis taquine ce matin: République exemplaire...

      Supprimer
  2. Corto,

    Comme tu es soupçonneux, c'est de l'amour et c'est tout et quand au patron de l' AFP, c'est le meilleur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: Moi soupçonneux ah que non alors. je dis juste.
      L'histoire ne dit pas à quel prix il a été débauché le monsieur mais ce serait interessant de le savoir.

      Supprimer
  3. AVIS ! et où l on apprend que Mathieu Pigasse,banquier et soutien affiché d hollande, proriétaire en totalité ou en partie du Monde, des Inrocks et du Huffington Post France, se prépare à racheter Libération ...

    RépondreSupprimer
  4. AVIS ! et où l on apprend que david Kesler , ex-patron des Inrocks est devenu conseiller spécial d'hollande en charge des médias...

    RépondreSupprimer
  5. AVIS ! Et où l on apprend que le Figaro n a pas été convié à accompagner hollande en Afghanistan contrairement à Libération par exemple

    RépondreSupprimer
  6. Corto, merci pour tes AVIS : je les trouve saisissants. J'ignore si, dans la mise en scène des faits, le Président Sarkozy "convoquait" la presse (seulement celle qui lui était favorable ?), comme cela le lui a été reproché naguère, mais il est assez savoureux d'apprendre que le Président Normal™ est finalement tout aussi normal que son prédécesseur -en plus mou, il me semble cependant- sur ce point. Si cela pouvait faire taire les suppôts de l'armée rose...

    *rêve*

    RépondreSupprimer
  7. @al west: si seulement ...même pas, ils en sont encore, du moins pour les degauches bloguant, à critiquer Sarko !
    Hallucinant tout de même cette suite d'Avis, non ?

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen