vendredi 8 juin 2012

Des envies de meurtres ?

J'aimais bien le dessinateur Siné. Non pour ces dessins mais pour le champagne qui coulait à flot, chez lui, lorsqu' invité par sa fille, il y a quelques années, nous faisions bombance et méga-teufs ! Siné, c'est un peu le bobo-gauche plein de thunes, il se revendique antisioniste, antisémite, anticolonialiste, anti-tout et pro-palestinien, un mec charmant. Si charmant que suite à une chronique jugée antisémite à l'encontre de Jean Sarkozy et craignant le procès perdu d'avance, Charlie Hebdo préféra l'éjecter. Siné n'a plus le choix pour continuer à vomir, il crée son propre journal: Siné Hebdo dont vous trouverez ci-dessous la dernière Une:

Sympa, non?  Un quasi appel aux meurtres, non ? " Achevons-les "! Qui ? Vous l'aurez compris, les gens qui ne pensent pas comme lui, ceusses du camp d'en face, les gens de droite, les affreux sarkozystes et consorts. En gros, donc, ceusses qui n'ont pas l'heur de lui plaire: on les zigouille. Au figuré... et en se prenant à rêver qu'on puisse le faire pour de vrai. Fantasme pas très fin, humour déjanté, et blablabla, on peut rire de tout... Certes, il s'agit d'achever " le camp du mal " dans les urnes, qu'ils se prennent une déculottée, jugée improbable cependant, aux législatives. Certes, on vous dira " qu'il faut relativiser ce n'est qu'un journal satirique "... mais tout de même, révélateur d'un état d'esprit curieux.

Et, presque logiquement, voilà ce que donne cette Une interprétée par divers degauches tolérants, ouverts sur les autres et toussa...

- " Vague rose ou pas il faut les achever, je veux voir pester pendant cinq ans les Copé, Fillon, Morano, Hortefeux, Lefèbvre, Le Maire, Wauquiez,  Raoult, Luca, Besson et autres branlotins de l'UMP."

-  " Oui, il faut les finir à coups de latte."

- " Donner une baffe supplémentaire à l'UMP, aux désaxés de droite..."

Et autres joyeusetés repérées ici ou là. Et puis, ce commentaire qui en dit long sur le qui-c'est-qui-a-tous-les-droits:

" Qu'on se débarrasse de ces gens là, d'accord. Mais attention à l'outrance qui fait qu'on se tire parfois une balle dans le pied: Imaginons qu'un journal de droite fasse cette une à propos de la gauche... Que de protestations scandalisées sur l'appel à la haine, voire au meurtre... Si on emploie le même discours ou le même style que le FN, nous nous serons perdus. (C'est hélas ce qu'est en train de faire Mélenchon qui, contrairement à ce que l'on a dit n'a ramené aucune voix à gauche mais a été un haut parleur inespéré pour Le Pen.) "

On passera sur l'association, à peine déguisée, UMP = FN, sur une pseudo critique de Mélenchon pourvoyeur de voix au FN pour ne retenir que cet aveu magnifique: " Imaginons qu'un journal de droite fasse cette une à propos de la gauche... "

C'est exactement cela, il y a des choses que " le camp du bien ",  parce qu'il a " des valeurs " a le droit de faire, mais pas la droite. Cette dernière n'étant " qu'un ramassis de fondus " et de " clowns réactionnaires " tout juste bons à achever par la voie des urnes ou par tout autre moyen adéquat et si possible expéditif. Une gauche humaniste en somme, des républicains exemplaires...

Quand je disais qu'il y avait du Robespierre dans l'air...

Folie passagère 1195.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

37 commentaires:

  1. Mais tout ça c'est de la rigolade, mon cher Corto, à côté de la colère qui va prendre le "bon peuple" quand il s'apercevra, au lendemain du 17 avril, qu'au lieu du changement promis, il va surtout falloir qu'il casque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Pkoi, l'usage du casque est-il recommandé pour passer à la guillotine ? C'est clair qu'après les législatives, on va morfler mais comme dirait l autre : rien d'anormal, c'est la socialie !

      Supprimer
  2. Donc, donc... la droite fait encore peur aux socialos, non ? Etant donné qu'ils auront sûrement (peut-être) tous les pouvoirs dans quelques jours, pourquoi s'afficher ainsi, si ce n'est parce qu'ils savent qu'ils ont joué au jeu du "qui perd gagne" ???
    Ce qui leur fait le plus peur, c'est la montée d'une forme de "résistance" aux socialistes, aux médias, à tout ce qui veut nous imposer la pensée unique.
    Et ils doivent se douter que s'ils obtiennent la majorité, ils perdront tout le reste, les régions, les départements, les cantons et peut-être même (est-ce possible ?) les médias dans les quelques années voire mois à venir.
    Alors, qu'ils pérorent dans leurs journaux, leur victoire aura bientôt un goût amer pour beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mary: a en juger par ce que je lis leur victoire a déjà un goût amer. leur seul titre de gloire étant d'avoir fait "chutre" Sarko, ils vont bientot se rendre compte que le hollandais mou n'etait qu un candidat par défaut, non désiré avec enthousiasme, et qui nous conduira droit ds le mur !
      Quant aux médias, ne t inquiètes pas, ils ont de beaux jours encore à gauche.

      Supprimer
  3. La gauche peut se permettre des choses qui sont interdites à la droite. C'est comme ça. Il faut se faire une raison.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: ah bon, tu démissionnes comme ça toi, si facilement... Et pour quelle raison la gauche aurait-elle des droits que la droite n aurait pas ? c'est discriminatoire ça , non ?

      Supprimer
  4. Quand je vous dis que leur élimination physique est la seule solution raisonnable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @koltchack: Parce qu'il faudrait jouer sur le meme terrain qu'eux ? Non, sans moi

      Supprimer
    2. @koltchack: par contre leur mettre le nez ds leur pipi, sans problème

      Supprimer
    3. Pour reprendre la définition synthétique de Franck Boizard : "Le gauchisme est, dans l'ordre, une maladie du caractère, de la morale et de l'intelligence ". Non seulement elle est contagieuse, mais elle s'attaque aux plus jeunes lorsqu'ils se croient à l'abri dans le sanctuaire de l'école. Devant un tel pouvoir de nuisance, je ne vois que la cure de plomb, à la chinoise. Au choix 9mm ou 12.7.

      Supprimer
  5. Il n'y a pas plus tolérant que moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @El Camino: c'est ce qui m avait semblé mais je trouve que tu files un mauvais coton en ce moment, franckly speaking !

      Supprimer
    2. Cinq ans de tension aussi, dur à s'en remettre.

      Supprimer
    3. @el camino: allons, allons, faut savoir rester zen !

      Supprimer
    4. Ah mais je suis zen depuis le 6 mai.

      Supprimer
  6. Tu parles fort opportunément d’envies de meurtres… J’apprécie ton brin de « folie passagère » faisant allusion à la guillotine… cette arme des sans-culottes contre nos élites…

    Parmi les impostures, pourquoi ne pas rappeler celle de François Mitterrand et son abolition de la peine de mort… L’Algérie, au moment où Flanby qui aime à revendiquer un héritage mitterrandien, vient fort perfidement de proposer à l’épreuve de français de ses candidats au bac un sujet sur Mitterrand et la guillotine… Cette guillotine qui, depuis la Terreur, n’avait jamais plus autant fonctionné que lorsqu’en 1956 François Mitterrand était ministre de la Justice…

    Le bourreau, alias Monsieur d’Alger, Fernand Meyssonnier, tenait un bistrot à Bab-el-Oued, un quartier qui alors votait SFIO ou communiste… Fernand Meyssonnier votant lui-même communiste…

    Référence : L’Algérie se rappelle au "bon souvenir" des socialistes français : "Mitterrand et la guillotine"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @didace: tu verras qu au cours des cérémonies a venir pour les commémorations de l algerie notre bon hollande se fera un malin plaisir de pointer du doigt "nos" erreurs passées en occultant totalement "leurs" erreurs.

      Pour mitterrand, la plus grosse escroquerie s'est de s'étre fait passer pour un homme de gauche pendant toute sa carrière politique post algerienne justement.

      Supprimer
    2. Faut-il rappeler que papa Hollande était proche de Jean-Louis Tixier-Vignancour et de l'OAS-métro… mais ça c’est pas inscrit dans les gênes…

      Supprimer
    3. Eh bé, on retourne en arrière combien de temps comme ça? Et toi tu n'avais pas un aIeul à casque à pointe aussi?

      Supprimer
  7. figures toi que certains s'entrainent à tourner leur veste! le célébrissime Apathie, hier, sur canal, dégommait la gauche !! pas croyable hein !! tu connais la chanson de Dutronc ! où serait le " bon côté" dans les mois à venir ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @boutfil: ne t affoles pas les quelques journaleux qui semblent tourner leur veste seront la mettre du bon côté lors de la distribution annuelle des subventions...

      Supprimer
  8. Je ne suis pas sure que ces "gens-là"(au moins une partie...) ne souhaitent QUE la mort symbolique des "dedroite". Je constate que leur tolérance ne s'applique bien souvent qu'à ceux qui partagent leurs idées et objectifs, tout le reste n'étant que fascisme. Le lavage de cerveau a fonctionné à merveille et il devient de plus en plus difficile d'émettre une opinion divergente sans s'attirer le jugement et les foudres de cet empire du bien auto-proclamé qui n'est pas contre le totalitarisme sauf si celui s'appelle fascisme...et la boucle est bouclée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: c'est effectivment quelque chose qui me surpend sans arrêt: ces gens de gauche, bien sur eux, qui prônent le vivre-ensemble et qui pourtant sont incapables d'accepter la contradiction de ceux qui ne pensent pas comme eux.

      Supprimer
    2. @Nana, tu n'as pas compris, je m'en fous des péquins de droite, je verux juste que pendant 5 ans, les politiques de droite, cette clique vaurien, pestent dans l'opposition. Si en plus Copé pouvait avoir le nez dans son caca aux législatives ce serait encore mieux.
      Et arrêtez de mettre du fascisme dans n'importe quelle phrase vous ne savez pas ce que c'est.

      Supprimer
    3. Pour autant que l'on veuille bien considérer que l'ump soit un parti de droite. Quand on considère que ps et ump votent à l'identique à 97% au parlement européen, on est en droit de douter.

      Supprimer
    4. @el camino: pourquoi vauriens ? Pourquoi traîner plus bas que terre des gens qui que tu le veuilles ou non, ont été élus démocratiquement et représentent des millions d'électeurs que tu traites de fait eux aussi de vauriens. Je suis donc selon toi un vaurien ?

      Supprimer
  9. à El Camino,
    1 Le fascisme, ce sont les "degauches" qui le voient dans tout ce qui est à leur droite, je ne fais que reprendre leur propos. Il me semble pourtant que c'était clair...De plus, qu'est-ce que vous savez de l'état de mes connaissances ?
    2 On n'a pas gardé les cochons ensemble, le "tu" ne me semble pas approprié à notre "relation".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il va falloir vous y faire.

      Les manières populassières, c'est maintenant.

      Supprimer
    2. C'est l'UMP qui vise l’extrême droite, pas le PS. Ou le FN qui vise les Pop, c'est selon. Et le "tu" est sympathique, on est dans les blogs. Maintenant en IRL je te vouvoierais.
      Je ne vais pas faire du cinoche comme Kolt qui prends les gens de haut.

      Supprimer
    3. Je ne fais pas plus de cinoche que je ne prends les gens de haut. Je parle ici, et ailleurs, comme je le fait dans la vie. Je suis d'une génération qui a été élevée dans le respect des usages et des convenances. Et honnêtement, je ne vois pas pour quelle raison je devrais m'en départir au prétexte que la mode est au tutoiement faussement complice, un peu comme dans les boîtes qui bossent à l'américaine, comme Publicis par exemple, où tout le monde se tutoie du pdg au gratte-papier, mais où les employés de la base n'ont pas vu une augmentation depuis 5 ans.

      Pour ce qui me concerne, je réserve le tutoiement aux membres de ma famille, aux amis et à mes collègues dès lors que le temps a permis à une certaine connivence de s'installer. Pour le reste, je voussoie, surtout lorsqu'il s'agit d'individus que je n'ai jamais rencontré "IRL", comme on dit sur le net. Je n'ai pas l'habitude de faire dans le "sympa" pour la bonne et simple raison que je trouve ces manières complètement artificielles et crétines. Le "tu" d'emblée n'est pas sympathique, il est soit irrespectueux, soit la marque d'une appartenance à un monde qui n'est pas le mien.

      Après vous pouvez bien penser que cela revient à prendre les gens de haut, peu me chaut. Ceux qui me connaissent savent qu'il n'en est rien et cela me suffit.

      Supprimer
    4. Ouais ok, Stéphane Bern avec une cotte de maille quoi.

      Supprimer
    5. Merci à El Camino de jouer le bolcho de service… Une image malheureusement trop connue… Une pollution… Le débat mériterait de garder plus de hauteur mais les interventions d'El Camino, si elles permettent de créer une ambiance très de France d'aujourd'hui sont malgré tout une belle incitation à courir aux urnes pour ne pas voter comme lui…

      Supprimer
    6. Elle est bonne celle-là tiens, vous avez tous le même complexe de supériorité chez les réacs?

      Supprimer
    7. @el camino: c'est l ump qui vise le FN .... Le FN , sans doute la meilleure arme du PS pour combattre la droite depuis que Mitterrand l(a mis sur orbite médiatique.

      Supprimer
    8. "Elle est bonne celle-là tiens, vous avez tous le même complexe de supériorité chez les réacs?"

      Et pourtant on en fait moins que ceux qui sont censés faire partie du camp du Bien, de la légion des papouilles à l'Autre au nom du vivre-ensemble béat.

      Supprimer
  10. Merci, par ce commentaire de haute volée, de confirmer mon propos. Ceci dit, pour l'avoir portée en plusieurs occasions, la broigne me va bien. Néanmoins, pour mon quotidien professionnel je me contente du pare-balle. Comme quoi les conservateurs ne refusent pas systématiquement le progrès, dès lors qu'il présente un réel intérêt. Mais, en attendant, merci pour le compliment, bien qu'il soit ironique.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen