mercredi 27 juin 2012

Pub: La bourse, y a que ça de vrai !


J'ai reçu une pub, ce matin. Une pub d'un site internet assez connu qui vous promet monts et merveilles et culbutes à tous les coups si vous suivez ses conseils pour gagner du pognon en bourse. Il paraît que c' est super facile, juste une question de choix binaire.

La pub, je vous la livre telle qu'elle m'est parvenue:

" Enormement de personne n'ose pas parier en Bourse. Le monde des options binaires leur semblent trop dure et peu savent que les probabilités de succés tournent autour les 50%. C'est la raison pour laquel les Traders et Brokers du monde entier s'enrichissent assez couremment avec la Bourse en ligne. My site: xxxxxxx "

Vous comprendrez que l'adresse du site, je me la garde pour moi car si gagner plein de sous en bourse est aussi facile que d'écrire aussi mal, je vais devenir très, très riche !

Folie passagère 1128.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

5 commentaires:

  1. C'est sûrement encore une de ces arnaques provenant évidemment d'un site off-shore, mon cher Corto.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: je ne sais pas si off-shore mais le site en question semble très bien fait et jouit d une certaine notoriété.

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  3. Les options binaires, c'est pas de la bourse, c'est pas de l'investissement… C'est du jeu, cela relève du pari… si on perd, on perd la totalité de sa mise… si on gagne, en général on récupère un peu moins de deux fois la mise… On peut parier à la hausse ou à la baisse… C'est donc très clair, le courtier gagne à tout les coups…

    Quant à la bourse, c'est aussi simple que stupide… Ça consiste à vendre plus cher que l'on a acheté… Entre dans ce jeu le temps qui permet de choisir le moment propice pour opérer dans un sens ou l'autre… C'est tout simplement le même principe qu'appliquent les traders mais en achetant et vendant parfois dans des intervalles de seulement quelques secondes… À chacun de moduler ses délais entre les opérations selon ses aptitudes ou son addiction… Pas plus difficile ni plus stimulant intellectuellement que de vendre des chemises ou des caramels… Personne n'a donc vraiment besoin de ces parasites que sont ces prétendus conseillers financiers…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @didace: Personne n'a besoin de ces parasites...a priori oui et pourtant ce genre d officines prospèrent. Et le français lambda est incapable de "jouer " en bourse sans passer par soit un courtier, soit sa banque, soit un "spécialiste".

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP