jeudi 28 juin 2012

Le silence assourdissant des gauchistes


C'est incroyable comme tout est calme, non ? Je ne sais pas où sont passés les degauches. On ne les entend plus, ou si peu. On en trouve  quelques uns, errant comme des âmes en peine dans les colonnes des journaux, à la télé ou dans les blogs, pour taper, encore, si peu, sur la Sarkozie; histoire de s'occuper. Mais globalement, c'est calme, smooth.

N'y aurait-il plus de chômage, la crise est-elle finie ? Oubliés les problèmes de (dé)mondialisation ? ... On ne les entend plus les degauches. Vous me direz, c'est reposant mais tout de même surprenant. Quasiment pas un ne bronche.  Les vacances ? Allez savoir... Ne me dites pas, tout de même, qu'ils la ferment parce que c'est hollande et le camp du bien  qui sont au pouvoir maintenant ? Si ?

Rhoooo ! Ainsi donc, ce qui, hier, était motif de critiques, de jugements à l'emporte-pièce, de condamnations sans appels et d'injures serait en odeur de sainteté aujourd'hui ? Tous les débats, tous les motifs de colère pré élections présidentielles n'auraient été que postures ? La rigueur, l'austérité, la réduction des dépenses publiques, le chômage, le pouvoir d'achat, la crise et toutes ces vilenies ne seraient donc pas une spécialité toute sarkozienne, les fientes d'un libéralisme débridé... De tout cela, aujourd'hui, on peut parler sereinement ? Comme c'est étrange ! L'hollande, royal au bar, accorde une pichenette au smic de 0,6% et tout le monde est content, ou presque.

Pas de manifs, pas de pneus brûlés, pas de cortèges...

Les degauches, maintenant élus,  coincés et rattrapés par les réalités économiques ouvrent les yeux: On va tous morfler ! hollande est coincé, lui aussi. Tout Moi-Je-Président qu'il est, il ne peut pas faire ce qu'il veut ni mettre en œuvre ce qu'il a abusivement promis, il est tenu aujourd'hui de faire ce qu'il faut: Il doit juguler les dépenses publiques, favoriser la compétitivité des entreprises et s'entendre avec l'Allemagne. Quant au pouvoir d'achat, tout juste peut-il espérer le préserver.

Alors, oui, face aux réalités, le degauche a sans doute compris qu'il n'avait pas d'autre choix que de faire le dos rond, se taire,  se serrer la ceinture,  éventuellement se remettre à bosser et attendre que l'orage économique passe en n'espérant plus qu'une chose c'est que le ciel ne lui tombe pas sur la tête. Sur celle de son voisin, okay, mais pas sur la sienne.

Le degauche vient de s'apercevoir que peu importait le patron, les maux sont les mêmes et les remèdes identiques: rigueur, austérité... et si possible, croissance. Pour plus tard. 

Tout supposé socialiste qu'il soit, hollande ne fera pas de miracle.

Folie passagère 1229.
 
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

11 commentaires:

  1. C'est tout l'intérêt d'un gouvernement de centre gauche : la realpolitik passe mieux ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. polluxe: droite ou gauche ou centre, pas de miracle, face à la crise, les remèdes sont connus. Et nos bougres de degauche vont être obligés de les appliquer

      Supprimer
  2. Il n'y a pas de quoi se réjouir et on s'interdit de critiquer. C'est pour ça que la gauche se tait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: que ne l'a-t-elle pas fait plus tot que de se taire.

      Supprimer
  3. E même Mélenchon, mon cher Corto, on ne l'entend plus.
    Et ça, ça m'embête.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: si, si Melenchon a parlé. Après s'être renseigné sur le prix du Carambar, il a dit que la hausse du smic, c'était juste suffisant pour s'en acheter 1 chaque jour

      Supprimer
  4. Chut, Corto, tu vas les réveiller !

    RépondreSupprimer
  5. On notera au passage que bon nombre de maires et présidents de conseils généraux socialistes usent depuis longtemps de méthodes libérales dans la gestion de leurs collectivités :
    - recours à des agents sous contrat de droit privé, donc facilement licenciables,
    - fermeture de certains services et externalisation de l’activité vers le secteur privé,
    etc.

    La paille, la poutre, étoussa...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @koltchack: jecrois que le summum dans le genre c'est Paris et delanoe !

      Supprimer
  6. Ben zut, même pour le vote des étrangers ils ne vont pas pouvoir tenir leur promesse, il va y avoir des déçus !!!

    http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0202145420865-le-droit-de-vote-des-etrangers-a-du-plomb-dans-l-aile-338768.php?xtor=AL-4003-[Choix_de_la_redaction]-[Le%20droit%20de%20vote%20des%20%C3%A9trangers%20a%20du%20plomb%20dans%20l%27aile]

    RépondreSupprimer
  7. c'est pour çà que l'hollandie devait être établie pour faire taire tout ce monde et leurs médias
    maintenant on attend et on rigole....tout à bien démarré avec la 1ière Gaffeuse de France et je me suis beaucoup amusé... pas vous???

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen