vendredi 15 juin 2012

Bashing sélectif: Nadine Morano vs Hollande

Ce billet sera bref.

Nadine Morano souhaite, pour être réélue député, convaincre les électeurs FN de voter pour elle. Du coup, elle s'en prend plein la figure. Le Morano's bashing si trendy dans toute sa dégueulasserie... Pour un peu les railleries, moqueries, insultes et tout le toutim dont elle est victime me la rendrait sympathique !

Tenez, et ça, c'est quoi ?:

Ça ne mériterait pas un petit coup de hollande 's bashing ? Alors, camembert. Compris ?

Deux poids et deux mesures ! C'est ce qu'on  appelle le bashing sélectif.

Bienvenue en Socialie !

Folie passagère 1206.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

12 commentaires:

  1. elle n'a que ce qu'elle mérite, c'est une cruche

    RépondreSupprimer
  2. Ceci dit, mon cher Corto, je n'ai pas encore compris ce que Nadine Morano avait dit de si extraordinaire.
    En revanche, le piège tendu par un socialiste ayant soutenu la campagne de François Hollande est tout à fait dans la ligne de ce que les socialistes sont capables de faire pour essayer, heureusement sans toujours y parvenir, de discréditer leurs adversaires.
    Et si Morano est une cruche pour s'être laissée piéger par un adversaire, que devrait-on dire de Ségolène sur laquelle son compagnon et la maîtresse de son compagnon, devenu son ex-compagnon, ainsi que le parti socialiste dans son ensemble se sont acharnés pendant des années jusqu'à enfin avoir sa peau dimanche prochain.
    Quand je pense que pendant la présidentielle elle faisait encore du porte-à-porte pour l'homme qui l'aura bafouée devant la France entière !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: en gros et pr faire vite elle a dit la même chose que hollande il y a quelques semaines a savoir qu il fallait convaincre les électeurs FN ! Simple. mais ce que peut dire hollande dans Libé n'est pas permis à tous.

      Supprimer
  3. Bon, c'est vrai qu'elle ne fait pas partie des plus fins, mais bon, qu'a-t-elle dit d'aussi affreux pour être clouée au pilori ?

    Que Marine à du talent ?
    Rien de plus vrai pour peu que l'on veuille bien considérer l'état actuel de son parti par rapport à l'état dans lequel elle l'a trouvé. Elle a fait du ménage, viré les vieux briscards, rajeuni les cadres, etc. Et pour tout dire, il faut en avoir du talent pour se retrouver en 3ème position à la présidentielle.

    Qu'il y a des points de convergences entre UMP et FN ?
    Là encore, rien de plus normal dès lors que ces partis a contrario de ceux d'en face ne se piquent pas d'être les partis de l'étranger. Encore que s'agissant de l'UMP il faille sérieusement mettre un bémol au vu du nombre d'entrées et de régularisations durant le précédent quinquennat.

    J'ai pas envie que ça devienne le Liban chez moi !
    S'agissant du vote des immigrés, même si elle a sérieusement forcé sur le trait, il est difficile de lui donner complètement tort. Il y a en France quelques milliers de quartiers dits "difficiles", autrement appelés "zones de non-droit" (ce qui est crétin puisqu'il y a bien un droit qui s'y exerce : celui du plus fort). On peut observer dans ces riants endroits que les communautés ne se mélangent pas volontiers. Blacks et beurs vivent ensemble, à la condition toutefois de partager un point commun : l'islam. Les chrétiens qui y vivent encore, vivent en vase clos, rasant les murs quand ils ne baissent pas les yeux. Quant aux juifs, les synagogues sont sous surveillance policière, ainsi que les écoles confessionnelles. Les "issus de la diversité" qui ne sont toujours pas intégrés ayant le droit de vote, donner le droit de vote à des gens non-intégrés ne ferait qu'aggraver le problème.

    Pour le reste, je ne vois pas en quoi Nadine Morano devrait être crucifiée en place publique. Surtout lorsque les cris d'orfraie viennent de gens qui n'hésitent pas à s'allier avec la chienlit d'extrême gauche, qui, idéologiquement parlant est encore plus dégueulasse que l'extrême droite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Morano fait probablement partie des plus bêtes...

      Comme Marie-Ségolène Royal, elle fait du mal à la droite et à la politique en général.

      Pour le reste, Koltchak a parfaitement raison. Je suis toujours effrayé de voir avec quelle bienveillance les médias et le monde politique traite l'extrême gauche.

      Il suffit pourtant d'écouter et de lire Mélenchon pour comprendre que le fascisme, en France, n'est plus à droite...

      Supprimer
    2. Si je suis d'accord avec vous, il n'en reste pas moins énervant de constater à quel point le gauchisme peut arriver à pervertir les esprits. Ainsi, l'emploi du mot "fascisme" à tout bout de champ, surtout pour l'accoler à des choses qui ne ressortent pas de son domaine, est un tic verbal typiquement rouge. Alors que "totalitarisme" fait parfaitement l'affaire lorsqu'il s'agit de parler de l'extrême gauche, comme de la nouvelle peste brune : l'islam.

      S'agissant du dernier, Tariq Ramadan, qui est un fin lettré, préfère l'usage "d'englobant", c'est plus discret, même si au final le résultat est le même.

      Supprimer
    3. @koltchack: la synthèse est parfaite ! merci.

      @Skandal: Morano n'est sans doute pas la plus fine des politiques mais s'est qd m^me pas trop mal débrouillée jusqu'ici.
      Quant à l extreme gauche, elle n est pas la seule a abusé du treme de fascisme, le degauche PS de base l utilise en permanence. Comment jele sais ? Parce que les degauches blogueurs me qualifie ainsi bien souvent . pas plus tard qu'hier encore.
      Pour la bienveillance des médias, vs avez parfaitement raison.

      Supprimer
    4. ça me fait toujours rigoler quand j'entends les degauche employer le mot fasciste et le mettre avec extrême droite, ils ont oublié que le national SOCIALISME était une entité de gauche, que Hitler avait un programme totalement socialiste et que les plus beaux fleurons du nazisme français provenaient de la gauche comuniste, voir Doriot par exemple, par contre, la première manif anti fachiste du 11 novembre 1940 en france a été initiée par des étudiants de la droite la plus rude,ils ont été les premiers résistants et ont payé le prix fort avec des éxécutions pas comme les résistants d'après le pacte germano soviétique.. mais chut....faut pas le dire

      Supprimer
    5. @boutfil: mais le degauche a la mémoire courte ce qui lui permet d'attribuer tout et n importe quoi à n importe qui !
      a demain
      bisous

      Supprimer
  4. @tous : en 1981, on était censé avoir les chars russes sur les Champs Elysées. En 2012, Morano essaie de se (nous) convaincre qu'on a le Liban à nos portes. Le PC (actuellement Front de Gauche), ça N'EST PAS l'extrême gauche. Le PC a gouverné de conserve avec de Gaulle en 45. A ce que je sache, nous n'avons pas connu le goulag ou autre perversion du communisme façon Staline, en France.
    Par contre, l'extrême droite A TOUJOURS été extrême. Extrêmement contre toute avancée sociale, quel qu’elle soit. Vous ne seriez pas en train de tapoter fébrilement sur vos smartphone si l'extrême droite avait été à un quelconque moment au pouvoir dans ce pays.
    Alors s'il vous plaît, camembert mes tracteurs (pour ceux qui ont un minimum de culture humoristique sur ce blog qui pue un max).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En 1991, la direction de la NMPP découvre dans ses entrepôts de Saint-Ouen une cache d’armes composée de 5.000 fusils avec leurs munitions, détournés à la suite de la mise en faillite de la manufacture d’armes de Saint-Etienne en 1980. C’est qu’on se prenait à rêver à un possible grand soir. Le gouvernement est socialiste, la direction ne portera pas plainte et l’impunité sera accordée aux auteurs contre la restitution de l’arsenal. Planque montée par des cégétistes encartés au PCF.

      La différence entre le communisme et le nazisme, c'est que le second a perdu la guerre et ne lui a pas survécu. Le premier, lui, ayant eu la chance de faire partie des alliés a pu, grâce à ce lustre, continuer à faire des centaines de milliers de victimes dans le monde. On estime le bilan de cette idéologie de progrès à environ 150 millions de morts dans le monde.

      Mais vous avez raison, le PCF ne fait pas partie de l'extrême gauche et les communistes ne sont pas la lie de l'humanité.

      Si de Gaulle a gouverné avec le PCF, c'est que mu par un anti-américanisme féroce il a préféré composer avec plutôt que de voir la France placée pour quelques années sous protectorat SHAEF. Ce en quoi il a eu tort. Cela aurait évité quelques milliers d'exécutions sommaires perpétrées durant l'épuration par les FTP. Cela nous aurait également évité d'hériter de la plateforme social du CNR qui était noyauté jusqu'au trognon par la racaille rouge. Mesures qui plombent notre économie depuis plus de 20 ans et qui ont surtout réussi à produire des générations d'assistés.

      Pour ce qui est du goulag et autres joyeusetés, si vous vous étiez un tant soi peu intéressée à l'histoire de l'immédiat après-guerre, vous sauriez que Thorez avait ramené de Russie l'idée d'une prise de pouvoir par les armes et qu'il fut freiné par le petit père des peuples qui voulait d'abord stabiliser ses acquis à l'est. Une guerre civile en Occident avec des troupes US sur le sol européen auraient pu donner des idées à ceux qui avaient encore en tête l'idée de Patton d'intégrer la Wehrmacht aux armées alliées pour foutre sur la gueule des rouges. Plan qui avait toutes les chances de fonctionner eu égard à la chaîne logistique quasi-inexistante, hormis l'acheminement des munitions (et encore avec de sérieux couacs), qui obligeait l’armée rouge à se ravitailler par le pillage.

      Pour le reste, il n'y a rien à répondre. Vous avez passé le mur du çon, en plus d'avoir ressorti des poncifs passablement éculés et débité des con..ries aussi grosses que vous.

      Décidément, Valérie est un prénom funeste.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen